Il y a une tendance à s’éloigner des styles et des techniques de construction vernaculaires vers des modes de construction plus modernes ou occidentaux. Traditionnellement, le type de maison en Zambie dépendait de la disponibilité des matériaux. La construction des maisons en Zambie dépend aussi des coutumes de la tribu. Le peuple Lozi dans le sud-ouest construit des maisons rectangulaires, tandis que le peuple Chewa favorise les structures circulaires. La plupart des toits sont faits de chaume. Un grand changement s’est produit avec l’influence des missionnaires et des colons européens. Les colons ont construit selon les normes occidentales. Celles-ci se sont avérées très chaudes, et des adaptations ont été faites, incorporant de grands toits pour permettre la ventilation, et des terrasses spacieuses pour profiter des brises. Des exemples d’architecture coloniale peuvent encore être vus dans Livingstone. Les villages sont différents, variant d’une tribu à l’autre. Le peuple Chewa forme un village en croissant de lune avec la maison du chef au centre. Le peuple Lozi a développé de grandes propriétés fermées avec une clôture pour la protection des tribus en guerre, ainsi que pour la sécurité du bétail. Une ferme se compose habituellement d’une maison principale, d’autres maisons, d’un insaka social, d’un insaka de cuisine et d’autres structures fonctionnelles comme des greniers. Un insaka est une petite structure couverte qui est semblable à un gazebo.