Les maisons en coquillage de Fadiouth

À l’extrémité de la Petite Côte, un tronçon de côte au Sénégal, se trouve un village de pêcheurs appelé Joal-Fadiouth. Joal se trouve sur le continent, tandis que Fadiouth, reliée par un pont en bois étroit de 400 mètres de long, se trouve sur une île construite entièrement de coquillages. Pendant plus d’un siècle, ses habitants ont récolté des mollusques, récupérant la chair et utilisant les coquilles vides pour faire leur petite île. Les coquillages se sont accumulés pendant de nombreuses années et se maintiennent ensemble par les racines des mangroves, des roseaux et des baobabs géants. Des tas de coquillages se trouvent partout dans la ville, dans les rues, sur les bibelots vendus par les marchands de rue et sur les façades des bâtiments et des maisons de Fadiouth.

maison coquillage fadiouth

Fadiouth est connu principalement pour son cimetière, qui est également fait de coquillages. Les résidents de l’île Fadiouth sont pour la plupart chrétiens, mais ils ont également une population islamique significative, et la communauté unie est très fier d’une atmosphère de tolérance religieuse.

Chaque pas que vous faites à Fadiouth est accompagnée d’un craquement de centaines de coquilles de palourdes. Les rues sont recouvertes couche par couche, et toute l’île est construite sur ces millions de coquilles vides qui se sont accumulées au fil des générations.

Sources et crédits photos : Imagineth, Rocco Stecher, Juan Falque, lomography.fr, Alex, Carsten, azurblue.

Laisser un commentaire