Les maisons coloniales en Nouvelle-Calédonie

Les bâtiments coloniaux ornés de fer forgé ou de bois autour des toits et des balcons sont l’un des éléments caractéristiques du patrimoine architectural de la Nouvelle-Calédonie. Ce sont les colons, mais aussi les forçats, qui ont forgé l’identité de l’architecture calédonienne, aux côtés du patrimoine kanak.

Nouméa, la capitale créée par les premiers colons français, est la seule grande ville et possède de beaux exemples de maisons coloniales. Mais au cours des vingt dernières années, de nombreuses maisons coloniales en bois avec des vérandas et des jardins à Nouméa ont disparu, remplacées par des bâtiments sans style.

maison coloniale noumea

Le Parcours du Faubourg : héritage colonial de Nouméa

Le Parcours du Faubourg est un sentier qui parcourt les plus anciens exemples de maisons coloniales de Nouméa dans le quartier du Faubourg Blanchot. Au début des années 1860, cette zone était connue sous le nom de Vallée de l’Artillerie. Les colons arrivant de France vers la nouvelle colonie de Fort-de-France (Nouméa) ont été encouragés à prendre racine dans cette petite vallée derrière le centre-ville de Nouméa. À cette époque, un acre de terre pouvait être acheté pour 35 francs, et en 1871, presque tout le terrain entourant la nouvelle route du Port Despointes appartenait à M. Barthélémy Blanchot. En 1874, il annonça la vente de ses parcelles dans le journal local et les vendit comme terres du Faubourg Blanchot, donnant à la région le nom qu’elle a aujourd’hui.

maison coloniale caledonie

Maison Mézières

Beaucoup de maisons ici remontent au tournant du siècle précédent. Certaines sont extrêmement bien entretenues, d’autres pas. Il est difficile d’obtenir une réelle appréciation pour beaucoup d’entre elles, car elles sont cachés derrière de hautes clôtures et des jardins denses. Malgré cela, les maisons coloniales sont vraiment charmantes.

maison coloniale nouvelle caledonie

Maison François Perraud

Bien que certains de ces bâtiments originaux commencent à disparaître en raison de leurs structures fragiles, il y a encore beaucoup de maisons coloniales à découvrir en Nouvelle-Calédonie. Le mois du patrimoine est célébré chaque année en septembre et de nombreuses maisons ouvrent leurs portes au public. C’est le cas du Château Hagen, de la Maison Célières ou encore de la Maison Higginson, fleurons de l’architecture coloniale.

maison coloniale noumea

Château Hagen

maison coloniale calédonie

Maison Célières

maison coloniale noumea

Maison Higginson

Retrouvez d’autres photographies et informations intéressantes sur les maisons coloniales de Nouvelle-Calédonie sur ce site : www.nouvellecaledonie.travel.

maison coloniale noumea

Maison Décugis

Crédits photos : newcaledoniablog, Roman b, atupnc, noumea.awardspace.

activités familiales

Laisser un commentaire