Les maisons coloniales d’Asuncion

Asunción est la capitale et la plus grande ville du Paraguay. C’est une ville vraiment belle, saupoudrée de bâtiments de la belle époque, de résidences coloniales, de plages ombragées et de cafés intimes avec des façades délicatement décorées. Ces gemmes ont réussi à survivre, même si le commercialisme a de plus en plus amené les fast-foods et les enseignes sur les grands boulevards. La ville évolue rapidement, mais elle reste liée à son passé.

Les espagnols ont fondé Asuncion comme poste commercial le 15 août 1537. C’est le jour de la « Fête de l’Assomption », une fête religieuse dans de nombreux pays. Asuncion est rapidement devenue le siège des affaires de l’Espagne dans l’est de l’Amérique du Sud. Le pays a gagné son indépendance en 1811, et Asuncion est devenu la capitale du Paraguay. Les vieilles maisons espagnoles, les églises, les places, les monuments commémoratifs et les musées honorent l’histoire de la ville.

maison coloniale asuncion

Riviera Block

Neuf maisons historiques s’étalent dans l’ancien quartier de la ville « Riviera Block ». Le quartier bien préservé présente certaines des maisons les plus anciennes de la ville, dont Casa Viola, construite au milieu du 18ème siècle. Le complexe de style colonial abrite maintenant des documents historiques, des peintures et des photographies. De beaux jardins entourent Casa Castelvi, une autre maison coloniale. A proximité, le bâtiment le plus ancien d’Asuncion est Independence House, construit au milieu des années 1770. Des murs en adobe épais supportent un toit de chaume. Les révolutionnaires se sont battus contre les espagnols sur ce site, entrant dans le bâtiment par une allée au milieu de la nuit. À l’intérieur, les visiteurs peuvent voir le mobilier colonial, les pièces anciennes et les souvenirs de la révolution de 1811 qui ont entraîné l’indépendance du Paraguay.

maisons coloniales asuncion

Casa Viola

Casa Castelvi

Independence House

Sources et crédits photos : Colonial_House, Niall Corbet, visitcapitalcity.

Booking.com

Laisser un commentaire