Les maisons en bois de Risør

La ville côtière de Risør en Norvège se compose de belles et vieilles maisons en bois qui sont précieuses pour la culture norvégienne, elles sont protégées. La ville a été nommée en norvégien « Trehusbyen » qui signifie « La ville de la maison en bois ». Il y a deux maisons patriciennes majestueuses le long du port et des rues étroites avec des maisons en bois bien entretenues et de charmants jardins. Risør a un certain nombre de bâtiments qui sont répertoriés sur la liste du patrimoine en Norvège.

maisons bois Risør

L’attrait de la ville de Risør découle de sa longue histoire en tant qu’emplacement privilégié pour la navigation. Au cours de l’été 1861, deux cent cinquante vieilles maisons ont été incendiées dans un feu de ville dramatique. En raison du fait que Risør était l’une des plus grandes villes maritimes de l’époque, des architectes et des artisans de toute l’Europe ont aidé à reconstruire la beauté de la ville.

maisons bois Risør

Cent ans plus tard, de nombreuses autres villes de Norvège sont caractérisées par le réaménagement et la modernisation et les anciens jours des maisons en bois ont malheureusement disparu. Risør n’avait pas la capacité financière à cette époque pour le renouvellement urbain et comme une bénédiction, les vieilles maisons ont été préservées.

maisons bois Risør

Solsiden 8 : c’est probablement l’un des édifices de l’empire tardif les plus éclatants de la ville datant de 1861. Il a été incendié par le fameux feu, puis reconstruit et utilisé par un marchand, un armateur et un exportateur de glace.

maisons bois Risør

Torvet 1 : inclus dans la liste du patrimoine et reconstruit après le grand incendie. Cette maison a de belles décorations et un porche en fonte qui ont été acheté pour une visite royale en 1891. C’est maintenant l’office du tourisme local.

maisons bois Risør

L’église en bois blanche de Risør (Prestegata 6) : l’église était l’un des rares bâtiments qui n’ont pas été engloutis par les flammes pendant le grand incendie. Elle a été construite en bois en 1647 et c’est une église baroque typique.

église bois Risør

Les maisons en bois de Risør étaient construites côte à côte, et l’utilisation régulière des feux ouverts pour le chauffage et l’éclairage signifiait qu’il y avait un grand risque de propagation du feu. Le premier incendie de la ville a eu lieu en 1716, lorsque 70 maisons ont été détruites par les flammes. Le plus grand feu a frappé en juin 1861. En l’espace de 14 heures, 248 bâtiments ont été incendiés. Le feu a détruit tout le centre-ville, y compris l’un des navires dans le port. Certaines zones ont été épargnées, notamment Tangen, Kamperhaug et quelques rues autour de Tjenna. C’est grâce aux efforts des citoyens que l’ancienne église baroque que vous avez vu ci-dessus a été sauvée.

maisons bois Risør

L’incendie a apporté de nouvelles réglementations à Risør. En quelques années, la ville a été reconstruite avec des maisons qui bordent les rues face à la mer. Le lobbying politique local s’était assuré d’être dispensé de la réglementation de la construction de 1845, qui stipulait que les centres-villes devaient être construits en briques. Un plus grand espace entre les maisons conduit à des rues plus larges dans une grille plus régulière. La topographie limitait le terrain disponible pour la construction. Les maisons étaient en bois massif recouvert de boiseries. Les maisons plus petites étaient traditionnellement finies avec des panneaux verticaux, des toits droits et trois vitres par fenêtre.

maisons bois Risør

Des lieux d’intérêt historique particulier se trouvent autour de l’église, Solsiden, Kamperhaug, Torvet et Tangen. Les maisons à Tangen ont survécu à l’incendie de la ville en 1861. Étant une zone pour les gens de mer, les artisans et les commerçants moins riches, les maisons étaient petites et les rues étroites. La Tangengata 28 (ci-dessous) est l’une des plus anciennes maisons de Risør, construite dans les années 1720. Certaines maisons à Tangen sont construites avec du bois datant du début des années 1600.

maisons bois Risør

Crédits photos : I Harsten, trehusbyen, trehusbyen 2, Jan-Tore, abrunvoll, Iben, trehusbyen 3.

Booking.com

Laisser un commentaire