Les maisons blanches des Cyclades

Les Cyclades sont un complexe d’îles émergeant de la mer Egée, formant un cercle autour de l’île sacrée de Délos. Ces îles sont considérées comme la perle des îles grecques, avec des paysages idylliques qui séduisent les visiteurs du monde entier.

L’architecture typique des Cyclades est également ce qui a rendu ce groupe d’îles si célèbre dans le monde entier. Les maisons blanches aux jardins fleuris, les églises à dôme bleu et les chemins pavés créent une féerie fantastique pour se promener et admirer la beauté des Cyclades.

maisons blanches grecques

Les caractéristiques des maisons des Cyclades

Les maisons dans les îles des Cyclades ont été construites avec des éléments constructifs simples afin de couvrir les principaux besoins quotidiens, mais elles sont considérées comme des œuvres merveilleuses en termes d’esthétique. La piraterie était un problème très important pour les îles de la mer Égée à l’époque médiévale, l’architecture avait donc un style défensif évident. Les maisons étaient entourées par des murs de château fort, alors que les villages étaient construits en haute altitude de la mer, afin qu’ils puissent voir venir une invasion de pirates.

architecture cyclades

Les maisons des Cyclades et le climat

Les facteurs importants qui ont influencé la construction des maisons des Cyclades étaient l’environnement, le climat, la pénurie d’eau et le paysage. Les villages n’avaient aucun plan d’architecture, mais étaient développés selon le territoire local. Comme il n’y avait pas de bois disponible dans les îles des Cyclades, les poutres faisaient rarement plus de 3 mètres de long et les maisons n’avaient qu’un seul étage.

Les maisons avaient généralement une orientation sud-est pour attirer la lumière naturelle. Les murs faisaient 60-80 cm d’épaisseur pour conserver la température souhaitable : la chaleur en hiver et la fraicheur en été. Pour la même raison, les maisons avaient presque toujours une petite fenêtre sur le côté nord pour maintenir une température intérieure agréable en été, en raison de la brise fraiche du nord (appelée Meltemia) qui souffle sur les habitations des Cyclades en été.

maisons cyclades

maisons des cyclades

Pourquoi le blanc et le bleu ?

Étonnamment, c’est le Premier ministre grec, Ioannis Metaxas, qui a ordonné (en 1936) de peindre les îles des Cyclades en blanc et bleu pour symboliser la mousse des vagues blanches sur la mer Égée et le bleu du ciel grec. Cependant, la couleur blanche des murs est également un besoin de plus naturel, parce que le blanc réduit l’absorption du soleil pendant les mois d’été.

maison cyclades

En effet, dans la plupart des îles des Cyclades, les maisons ont été peintes en blanc pour refléter le soleil brûlant de l’été. Cela a donc plutôt commencé pour des raisons « bioclimatiques » qu’écologiques, pour faire des maisons un peu plus résistantes à la chaleur. Aujourd’hui, en particulier à Santorin, la couleur blanche, vient en superbe opposition avec les rochers noirs et escarpés qui encadrent l’île.

maisons santorin

Santorin

Santorin (où quelques exemples se sont conservés jusqu’à aujourd’hui) était vive et colorée : rouge intense, brun-rouge, ocre chaud, cyan transparent, blanc, bleu clair, brun, etc. Après plusieurs siècles, la couleur est enfin devenue une question de style à Santorin, plutôt que pratique. Malheureusement, tout cela a changé à Santorin en 1967, quand un gouvernement militaire était au pouvoir en Grèce. Pour des raisons clairement politiques, toutes les maisons devaient être blanches, comme les maisons ailleurs sur les autres îles.

maison cyclades

En revanche, les dômes des églises étaient déjà peints en bleu dans la plupart des cas. Ainsi, après quelques décennies, la combinaison du bleu et du blanc, ainsi que les couleurs préexistantes du drapeau grec et les couleurs préexistantes dans d’autres îles aussi, est devenue la « marque » des îles des Cyclades grecques, Santorin inclus.

architecture santorin

maisons santorin

Depuis 1974, toutes les nouvelles maisons ont dû être peintes en blanc. Ce fut une obligation commune, par la loi, mais parfois, de l’ocre clair, du rose, et quelques autres couleurs claires ont été autorisées. L’année dernière, un grand débat a été rouvert entre le ministère de la Culture et d’autres autorités au sujet de ré-autoriser l’utilisation d’autres couleurs vives, comme à Santorin. Cette conversation est toujours en cours.

maisons grèce

L’architecture des Cyclades

Bien que l’architecture des Cyclades ait des caractéristiques générales communes, chaque île du groupe a quelque chose de spécial et d’unique, en fonction de ses caractéristiques locales. L’île de Santorin, par exemple, a développé des villages sur le bord de la falaise de la caldeira, ainsi que des maisons troglodytes qui protégeaient l’intérieur des rayons solaires directs. En raison de la conquête vénitienne à l’époque médiévale, il y a beaucoup de résidences en forme de tour impressionnantes dans les îles de Naxos et d’Andros.

maisons santorin

Maisons troglodyte à Santorin

La longue tradition du marbre de l’île de Tinos a joliment décoré les extérieurs des maisons et les jardins. Kythnos et Kea ont des toits de tuiles rouges, la ville d’Ermoupolis sur Syros possède des bâtiments de style néoclassique, Milos a des maisons typiques appelées syrmata où les bateaux de pêche sont stockés en hiver, tandis que Serifos a des bâtiments industriels en raison de l’intense activité minière à la fin du 19ème siècle. Dans chaque île, l’architecture des Cyclades est combinée avec l’histoire et la culture locale.

maisons cyclades

Les toits de tuiles rouge de l’île de Kythnos

maisons kythnos

Sources et crédits photos : greeka.com, tripadvisor.com.

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire