Les maisons à phallus du Bhoutan

Les peintures de phallus au Bhoutan sont des symboles ésotériques, qui ont leur origine dans le monastère de Chimi Lhakhang près de Punakha, l’ancienne capitale du Bhoutan. Le monastère du village a été construit en l’honneur de Lama Drukpa Kunley, qui vécut au 15-16ème siècle et qui était populairement connu sous le nom de « Mad Saint » ou « Divine Madman » pour ses manières peu orthodoxes d’enseignement, ce qui équivalait à être bizarre et choquant.

Ces peintures explicites, bien que gênantes pour de nombreux citadins (cette culture populaire est maintenant découragée de manière informelle dans les centres urbains), sont peintes sur les murs des maisons et bâtiments du Bhoutan, en particulier dans les villages . Traditionnellement, les symboles d’un pénis en érection au Bhoutan ont été conçus pour chasser le mauvais œil et les commérages malveillants.

maison phallus bhoutan

Les symboles phalliques ne sont cependant généralement pas représentés dans les temples communautaires et les dzongs, lieux de culte où vivent des lamas ou des moines bouddhistes qui ont adopté le mode de vie célibataire et poursuivent des idéaux divins. Cependant, les maisons rurales et ordinaires continuent de les afficher.

Plusieurs anecdotes sont racontées sur les manières loufoques de Drukpa Kunley. On dit qu’à une occasion particulière il a reçu un fil sacré pour le mettre autour du cou. Cependant, il a choqué les gens en disant qu’il attacherait le fil autour de son pénis avec l’espoir que cela lui apporterait « la chance avec les dames ».

maison phallus bhoutan

Dans certaines communautés de l’est du Bhoutan, chaque année, les phallus sont vénérés par des fleurs, des ara (hochets de couleur rouge) et du lait pour se protéger des mauvais esprits. Au centre du Bhoutan, un phallus en bois est immergé dans les tasses avant que les boissons ne soient offertes aux invités. Certains phallus, en particulier dans le Bhoutan rural, sont dotés de yeux comiques.

Les maisons à phallus du Bhoutan

Un rituel intéressant est réalisé au Bhoutan, dans le cadre de la cérémonie de nouvelles maisons, qui consiste à ériger les symboles du phallus aux quatre coins de l’avant-toit de la maison et un à l’intérieur de la maison. Il s’agit d’élever un panier rempli de phallus taillés dans le bois sur le toit de la maison pour les fixer aux quatre coins cardinaux. Des groupes d’hommes et de femmes sont embauchés par le propriétaire de la maison pour soulever le panier sur le toit.

Les phallus sont attachés avec un poignard (redi) et peints dans cinq couleurs différentes; les couleurs sont dites signifiantes de cinq expressions divines : le poignard blanc représentant la paix, la pureté et l’harmonie, le poignard rouge représentant la richesse et le pouvoir est placé à l’ouest, le poignard jaune représentant la prospérité est placé au sud et le poignard vert qui représente la protection est placé à l’intérieur de la maison, qui est généralement de couleur bleue et symbolise la sagesse. La croyance populaire en fixant ces symboles est qu’elle évite les mauvais esprits et non comme un symbole de fécondité.

maison phallus bhoutan

maison phallus bhoutan

Source et crédits photos : wikipedia, tocologne, pri.org, Gelay Jamtsho.

Laisser un commentaire