La maison traditionnelle de Kandy

Les rois kandyens autorisaient seulement quelques-uns de leurs nobles à construire des maisons de plus d’un étage ou à avoir des fenêtres, des portes ornées, des toits de tuiles, des murs blanchis à la chaux ou des drapeaux sur les toits. La ville, en somme, était austère, à l’exception du temple de la Dent, du palais royal et d’une douzaine de valavvas, ou manoirs, appartenant à la noblesse. Avec l’arrivée des britanniques en 1815, ces restrictions ont été oubliées, et les gens ont commencé à construire des maisons plus importantes. Quelques-unes survivent. Un bon exemple ci-dessous, même s’il est très facile de marcher devant sans y prêter attention. Pourtant, vous pouvez voir les éléments classiques comme le toit de tuiles lourdes et la véranda à colonnes.

maison traditionnelle kandy

Voici une photographie plus proche de la même maison, qui est sur la liste des monuments du patrimoine de la ville.

maison traditionnelle kandy

Voici un autre exemple, avec les mêmes éléments mais comprenant aussi un escalier sur la rue : c’était aussi un trait classique du style de construction traditionnel de la ville.

maison traditionnelle kandymaison traditionnelle kandy

Très peu de ces bâtiments traditionnels de Kandy existent encore de nos jours : probablement pas plus d’une douzaine. L’arcade intérieure est une autre caractéristique de ce type de maison : on retrouve la même chose dans des parties du vieux palais. Quelque part dans la maison, il y a une cour pour les tâches ménagères.

maison traditionnelle kandy

Source et crédit photos : greatmirror.com

Laisser un commentaire