Les maisons du Vanuatu

Vanuatu est encore un pays rural. La plupart des ni-Vanuatu (habitants du Vanuatu) vivent sur leurs îles d’origine, bien que la population des deux villes a considérablement augmenté depuis l’indépendance. La structure et l’architecture de la ville reflètent les sensibilités françaises et britanniques.

Une énorme base militaire américaine qui s’est créée autour de Luganville au cours de la seconde guerre mondiale affiche toujours ce patrimoine.

maisons du vanuatu

Luganville

architecture vanuatu

Port-Vila

L’architecture rurale demeure largement traditionnelle. Des notions locales de genre et de rang influencent la disposition du village. La mobilité des femmes est plus restreinte que celle des hommes, et dans de nombreuses églises, hommes et femmes sont assis sur des côtés opposés d’une allée centrale. Les gens utilisent des matériaux « Bush » (locaux) dans la construction de logements, même s’ils utilisent également des briques de ciment et de la tôle d’aluminium pour les toitures. Les maisons ont une ou deux pièces pour dormir et pour stocker.

maisons du vanuatu

village vanuatu (1)

village vanuatu (2)

village vanuatu (3)

maisons vanuatu

Les constructions diffèrent selon les îles ou les villages mais la base des matériaux est la même, le local. Les photos ci-dessus ont été prises à Port Resolution et la photo ci-dessous de cette magnifique hutte sur pilotis a été prise au village de Tanna.

maison du vanuatu

Après l’indépendance, le gouvernement a érigé plusieurs bâtiments publics, y compris un musée national, la Chambre du Parlement, et la House of Custom Chiefs (chambre des chefs personnalisés). Ces bâtiments intègrent des gongs et autres détails architecturaux qui affichent le patrimoine culturel.

musée vanuatu

Musée national

maisons vanuatu

House of Custom Chiefs

Dans les zones urbaines, la classe moyenne émergente ne peut se permettre de logements construits par le gouvernement. D’autres migrants vers les villes achètent des parcelles de terrain et construisent des cabanes avec des matériaux à bas prix et des déchets de fer ondulé, principalement près de Port-Vila et de Luganville. La grande majorité des villageois construisent encore leurs maisons à partir de matériaux locaux. La majorité des logements sont des maisons traditionnelles mélanésiennes de terre ou d’étages de corail, sans fenêtres en verre, avec des murs et des toits faits de palmier, de bambou, ou de canne. Le matériau de construction extérieur le plus largement utilisé est le bush (buissons, arbustes…).

maison vanuatu

les maisons du vanuatu

Crédits : encyclopedia.com, everyculture.com, dailypost.vu, traveladventures.org, ozemail.com, Deeper History Blog, pbase.com, Tenaya et www.jjw47.blog.com.

Laisser un commentaire