La case obus du peuple Mousgoum

Ces hautes habitations coniques faites de boue séchée au soleil ne cessent de fasciner les visiteurs de la ville de Maga, dans la région de l’extrême nord du Cameroun. Encore plus passionnant sont les variétés de conception avec certaines cases ayant une forme inverse en V, et d’autres avec des dessins géométriques. Dénommées « Case Obus » (les Mousgoum l’appellent « Toleukakay » : Teleuk), ces huttes se dressent comme une preuve indéniable de la force et de la créativité architecturale du peuple Mousgoum, formant des vues pittoresques uniques à photographier.

maison typique cameroun

La case obus : une habitation opérationnelle

Outre le caractère frappant de ces cases obus, les attributs décoratifs dépassent le simple but d’embellissement extérieur. En effet, les cases sont préconçues et adaptées à de bonnes conditions de logement comme la ventilation et les changements climatiques tels que les précipitations. Elles sont considérées comme une excellente alternative au ciment. C’est l’architecture locale à son meilleur !

hutte cameroun

Cet habitat du Cameroun est considéré comme un important style architectural du pays, bien que pas à la mode à l’époque actuelle.

maison cameroun

Une petite ouverture circulaire au sommet des huttes contribue à la circulation de l’air. Cette ouverture aussi appelée « trou de la fumée » est fermé par une dalle ou un pot pendant les pluies pour éviter la pénétration de l’eau dans la maison.

case mousgoum

L’entrée est assurée par une seule porte, qui est étroite jusqu’au niveau du genou, mais élargit au niveau de l’épaule, un peu comme un trou de serrure.

case obus

Un complexe de ferme typique était autrefois composé de cinq cases : une pour le maître de maison, deux pour les femmes, une pour la cuisine et une autre pour le bétail, mais l’espace était prévu pour l’expansion d’unités de logement pour toute nouvelle épouse ou belle-fille. Toutes les cases étaient reliées par un mur d’argile avec une porte, fermé la nuit. Au centre du composé circulaire, dans la cour, il y avait un grenier à mil.

case obus

Sources : Hamdi Nour, Wikipédia et Fascinating Humanity.

Enregistrer

Laisser un commentaire