La case Himba, demeure ancestrale du peuple orange

La Namibie est considérée comme étant une « terre promise » au potentiel touristique infini. Elle s’illustre par une faune et une flore incroyables mais également par son impressionnant patrimoine culturel. Ce pays d’Afrique abrite en effet 11 groupes ethniques dont celui des bantoue. Le peuple Himba en fait partie ; ils vivent principalement dans le Kaokoland ou Kaokoveld. Ce groupe de personnes étonne par son mode de vie plutôt singulier.

Le peuple Himba

Selon les dires, le peuple Himba serait arrivé en Namibie aux alentours du 15ème et du 16ème siècle avec les Hereros. Ils ont alors vécu comme cueilleurs et chasseurs nomades dans le Kaokoland, au nord-ouest de la Namibie. On reconnaît rapidement ce peuple par leur peau teintée en rouge pour les femmes. Elles s’enduisent de pommade faite à base d’huile de beurre de vache et de poudre d’ocre rouge. Non seulement ce geste est un critère de beauté essentiel mais en plus cela les protège du soleil, des insectes et de la sécheresse de l’air. Côté coiffure, des tresses lisses et épaisses, également enduites de la même pommade sont de rigueur. Chez les hommes, la queue de cheval se porte avec le reste du crâne rasé une fois la circoncision faite ; coiffure que l’on recouvre d’un bonnet en coton après le mariage. Ces personnes ne sont vêtues que d’un simple pagne en cuir et se fabriquent eux-mêmes leurs sandales à l’aide de pneus de voitures. Aujourd’hui, le peuple Himba garde son authenticité malgré le progrès et les influences extérieures. Toutefois, des collectivités s’occupent de la gestion du bétail et du tourisme en guise de source de revenue et avec l’arrivée des écoles mobiles, les enfants y apprennent l’anglais.

case Himba

case himba

 

La case Himba

De nombreux touristes visitent les villages Himbas pour l’originalité de leur culture, de leur mode de vie, et de leurs maisons. Ces dernières, uniquement construite par les femmes, ont une forme conique. Les cases Himbas sont faites à base de branches de bois de mopane, d’excréments de vache, de sable et de terre grasse. Le toit est généralement de chaume mais afin d’en améliorer l’étanchéité, des morceaux de bâche plastique ainsi que d’autres débris y sont ajoutés.

case Himba

 

Séjour en Namibie, une occasion d’habiter dans la case Himba

La Namibie s’illustre par son immensité, ses terres sauvages, sa faune exceptionnelle et ses populations locales. Y faire des randonnées et des safaris relèvent d’un pur plaisir de découverte et d’aventure. De manière générale, les Namibiens sont très accueillants et chaleureux, comme à Kaokoland ou « terre lointaine », où les Himbas vivent toujours comme il y a 200 ans. Visiter leurs villages et dormir dans une de leurs cases est un incontournable d’un séjour en Namibie. Par ailleurs, les touristes apprécient ce pays pour sa variété de paysages : des dunes du Namib à la grande fresque du Damaraland, tout concorde à ce que l’on y fasse un voyage de luxe.

village himba

Enregistrer

Booking.com

Laisser un commentaire