Investissement locatif : ce que vous devez savoir avant d’investir

Pour constituer un patrimoine solide, la plupart des Français optent pour l’investissement dans la pierre. C’est à la fois une manière de générer des revenus passifs, complémentaires et de préparer sa retraite. Mais si vous choisissez un bien immobilier, choisissez-le bien, car une multitude de critères détermineront si ce dernier peut être rentable ou non.

La bonne manière de choisir un bien immobilier

Voici les principaux objectifs de l’investissement locatif : devenir propriétaire d’une résidence principale, générer des revenus passifs grâce à la location du logement, obtenir une plus-value à la revente, réduire ses impôts ou acquérir un bien pour le léguer plus tard à ses enfants. Vous l’aurez compris, cet investissement découle d’une intention propre à chacun. Il faudra donc, avant lancement du projet, définir vos objectifs avec précision. Par exemple, acheter un bien immobilier au sein d’une agglomération attractive comme Montpellier peut satisfaire des besoins de rentabilité à court terme. En revanche, l’achat d’une maison en périphérie d’une grande ville ou à la campagne visera une rentabilité à long terme, dans une logique plus patrimoniale. Pour l’emménagement, on choisira plutôt une entreprise de déménagement à Montpellier qui propose des services à la fois qualitatifs et compétitifs au niveau tarifaire.

Investissement dans la pierre : quelle rentabilité ?

L’investissement locatif ne se résume pas seulement à miser de l’argent et en récupérer chaque mois. Ce placement est en réalité bien plus complexe qu’on ne le croit. Il faudra considérer tout un ensemble de charges (frais d’agence, impôts locaux, charges de copropriété, travaux d’entretien fréquents…), tout en étant conscient qu’un tel projet nécessite d’avoir du temps devant soi. Et une fois de plus, pour le transport de votre mobilier, orientez-vous vers l’une des meilleures entreprises de déménagement en France.

Lire aussi :
Conseils pour un déménagement réussi

Achat d’un bien immobilier : quel budget prévoir ?

Les frais de gestion locative : les propriétaires de maison ou d’appartement souhaitant trouver au plus vite un locataire, et laisser gérer leur bien une fois loué peuvent faire appel à une agence immobilière. En règle générale, les frais de gestion locative varient entre 6 et 10 % du montant du loyer mensuel. — Les frais liés au crédit immobilier : pour un tel projet, nous savons que beaucoup de gens ont recours à un prêt bancaire. Nous rappelons donc la nécessité d’anticiper le coût du crédit lors de la phase de planification. — Les frais de copropriété : en France, les charges de copropriété s’élèvent à environ 49,05 € le m2 et doivent généralement être versées chaque année par les propriétaires de logements. — Les frais d’entretien : un bien locatif nécessite des travaux d’entretien en marge de l’entretien courant qui, lui, est à la charge du locataire. Entendez par là maintenir le bien immobilier et effectuer à temps ses travaux d’amélioration. Celui-ci devra par exemple remplacer une installation défaillante (tuyauterie, chauffage, robinetterie…). Tout cela reste à la charge du propriétaire bailleur. — La GLI (Garantie Loyer Impayés) : on parle ici d’une garantie facultative qui vise à anticiper les éventuels défauts de paiement de la part d’un locataire.