La hutte du peuple Zaramo en Tanzanie

Les Zaramo sont une communauté côtière qui habite la région entourant immédiatement la ville de Dar es Salaam. Ils sont majoritairement musulmans et partagent beaucoup de leurs traits culturels avec les peuples des îles de Zanzibar, Mafia, Pemba et Comoro.

Bien que quelques zaramo vivent dans des villes comme Dar es Salaam et suivent des professions et des modes de vie modernes, la plupart continuent à vivre en milieu rural et à gagner leur vie en tant que fermiers. Ils font pousser des cultures commerciales qui incluent les mangues, les oranges et les noix de coco, ainsi que les noix de cajou et le riz. Le riz est généralement vendu dans les villes. Les autres plantes cultivées comprennent le tabac, le maïs, les haricots, les patates douces, les ananas, la canne à sucre, les limes et les concombres. Les Zaramo élèvent aussi du bétail, les chèvres, les moutons et les poulets étant les plus importants.

Dans les zones rurales, les Zaramo vivent dans des maisons rectangulaires faites d’un cadre de bois noué sur place et plâtré de boue, d’herbe ou de bâtons. Les toits sont couverts de chaume d’herbe ou de roseaux, ou tissés à partir de feuilles de cocotier. Les Zaramo plus prospère ont des maisons avec des planchers en béton, des murs en plâtre et des toits en tôle ondulée. Leurs villages sont petits, et de vastes espaces sont complètement inhabités en raison de la rareté de l’eau.

L’herbe de sape est un matériau commun utilisé comme chaume pour les toits, alors que parfois l’herbe est utilisée pour la protection latérale. La vannerie sous forme de nattes est également utilisée pour les murs et les clôtures qui font les enceintes ou pour décorer les côtés des portes. Particulièrement le long de la côte, il n’est pas rare de voir une maison entière couverte avec ces nattes.

Les photos ci-dessous ont été prises au village-musée de Dar es Salaam

Sources et crédits photos : afreaka, africa.uima.uiowa, carolanande, 1520unreached.

Booking.com

Laisser un commentaire