Gulfhaus : la maison à Gulf

Une maison à Gulf (allemand : Gulfhaus), aussi appelée ferme à Gulf (Gulfhof) ou maison de la Frise orientale (Ostfriesenhaus), est une sorte de ferme qui a émergé aux 16ème et 17ème siècles en Allemagne du Nord. Elle est à ossature de bois et construite à l’aide de poteaux et de poutres. Initialement les maisons à Gulf sont apparues dans les polders, mais plus tard se sont étendues dans les régions de type Geest de la Frise orientale. Elles étaient réparties entre les régions côtières de la mer du Nord, de la Flandre occidentale au Slesvig-Holstein en passant par les Pays Bas, la Frise orientale et Oldenbourg. Cette propagation est interrompue par le triangle Elbe-Weser qui a développé un type de maison bas-allemande, mieux connu sous le nom de maison bas-saxonne.

maison à gulf

La maison à Gulf doit son émergence aux circonstances économiques. Avant, les habitants des polders de la mer du Nord de la Frise orientale vivaient dans des fermes frisonnes primitives (Altfriesischer Bauernhaus ou oud-Friese boerenhuis), un type de ferme unitaire (Wohnstallhaus). Ces petits bâtiments avaient assez d’espace pour les fermiers parce qu’ils n’avaient pas besoin de stocker de grandes récoltes. La culture céréalière n’était possible que dans quelques zones de haute altitude, tandis que les polders mal drainés n’étaient utilisables que comme prairies et pâturages. Au fur et à mesure que la technologie de drainage s’améliorait avec l’utilisation des moulins à vent et des moulins à eau, les zones des polders fertiles ont pu être asséchées et largement utilisées pour la culture des céréales. Afin de stocker les quantités croissantes de récoltes, une maison de plus grande capacité était nécessaire, et c’est ainsi que la maison à Gulf est née.

plan maison à gulf

La maison à Gulf typique possède un espace de vie (fööeräen) ​​et une zone de travail adjacente (achteräen) ​​avec écurie et grange. En prolongeant le toit vers le bas dans la partie arrière, des parties latérales ont été créées, appelées ūtkübben, la zone de la grange est donc devenue plus large que la surface habitable. Le centre de l’écurie et la partie grange forment le Gulf, une zone de stockage pour le foin, la récolte des produits et des outils, qui a donné son nom à ce type de maison. L’une des parties latérales servaient de compartiments ou de stalles pour garder le bétail (kaustâl). Au fond, il y avait traditionnellement le WC turc (gemak). Au pignon de la zone de travail se trouvaient deux portes : une grande porte de grange (sðüerdööer) d’un côté, qui donnait accès à l’aire de battage (dösdêl) et au gulf, et une petite porte double (messeldööer) sur l’autre côté.

maison à gulf allemagne

Il y avait souvent une fenêtre semi-circulaire dans un cadre métallique au-dessus de la grande porte de la grange qui était conçue sous la forme d’un soleil levant stylisé.

maison à gulf

Le poids du toit n’était pas porté par les murs extérieurs sur ce type de bâtiment, mais par un groupe interne de poteaux et de poutres (Ständerwerk ou stååpelwârk), contrairement à la maison centre-allemande où le toit est soutenu par les murs extérieurs.

maison à gulf allemagne

La restructuration de l’agriculture et la fermeture des fermes ont permis à des fermes à Gulf d’être utilisées à d’autres fins. Par exemple, à Loquard (municipalité de Krummhörn, district d’Aurich), une ancienne ferme à Gulf a été transformée en école primaire. À Hollen (commune d’Uplengen, district de Leer), la banque locale Sparkasse s’est installée dans une ancienne maison à Gulf (ci-dessous). La société de conservation, NABU, gère un établissement d’enseignement pour l’agriculture « quasi-naturelle » dans une maison à Gulf à Wiegboldsbur (municipalité de Südbrookmerland, Aurich).

maison à gulf allemagne

Source et crédits photos : wikipedia.

activités familiales

Laisser un commentaire