Pompe à chaleur et économies d’énergie : comment ça marche ?

De plus en plus de personnes optent pour une pompe à chaleur dans leur habitation. Les avantages sont nombreux tels que les économies d’énergie, la réduction des factures et l’apport d’un confort thermique appréciable. Dans cet article, nous allons découvrir en quoi l’utilisation d’une pompe à chaleur permet de réaliser d’importantes économies sur votre consommation énergétique.

Pompe à chaleur : principe de fonctionnement

Avant de parler des économies réalisées, il convient tout savoir sur les pompes à chaleur, un système permettant de transférer la chaleur présente dans l’air, l’eau ou le sol vers l’intérieur du logement. Ce procédé est réalisé grâce à un fluide frigorigène qui circule entre différents éléments :

  • L’évaporateur récupère la chaleur extérieure et la transmet au fluide;
  • Le fluide, désormais chaud, passe ensuite dans le compresseur où sa température augmente encore davantage;
  • La chaleur obtenue est finalement dispensée à l’intérieur de la maison par le biais du condenseur;
  • Enfin, le fluide repart dans l’évaporateur pour recommencer le cycle et ainsi chauffer de manière continue votre intérieur.

Grâce à ce processus, une pompe à chaleur peut produire plusieurs fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. C’est ce que l’on appelle le coefficient de performance (COP). Un COP élevé signifie donc que la pompe à chaleur est très efficace en termes d’économies d’énergie.

Les économies d’énergie que vous pouvez réaliser grâce à une pompe à chaleur

Pour bien comprendre les économies réalisées avec une pompe à chaleur, il faut mettre en balance deux éléments : la consommation énergétique du système, et le montant total d’économies engendrées durant son utilisation. D’un côté, la consommation de la pompe à chaleur doit être compensée par des gains suffisants pour rentabiliser le dispositif. De l’autre, les économies engendrées se traduisent par un amortissement de l’investissement réalisé lors de l’achat et de la pose de la pompe à chaleur.

Lire aussi :
5 astuces pour faire des économies d’énergie

Optimisation de la consommation énergétique

Une pompe à chaleur constitue un moyen efficace pour réduire sa consommation énergétique de chauffage. En effet, on estime qu’elle permettrait de diminuer cette dernière de 40% à 75%, selon le type d’appareil et son COP. Cette réduction de consommation se traduit directement par une baisse des dépenses en énergie, ayant un impact positif sur votre portefeuille ainsi que sur l’environnement. Il existe différents types de pompes à chaleur, chacune présentant des niveaux d’économies d’énergie variables :

  • La pompe à chaleur air-air, qui extrait la chaleur de l’air extérieur et la transfère dans la maison;
  • La pompe à chaleur air-eau, qui fonctionne sur le même principe mais utilise cette fois-ci de l’eau comme source puisant ainsi l’énergie nécessaire au chauffage du logement;
  • La pompe à chaleur géothermique, qui profite quant à elle de la température stable du sol pour produire une énergie constante tout au long de l’année.

Amortissement de l’investissement initial

Au moment de choisir une pompe à chaleur, il faut prendre en compte l’investissement initial qu’elle représente. Ce dernier est généralement plus élevé que celui d’un système de chauffage classique (chaudière à gaz, par exemple). Cependant, les économies réalisées grâce à une pompe à chaleur permettent d’amortir cette dépense plus rapidement.

En conclusion, le choix d’installer une pompe à chaleur présente un avantage certain en termes d’économies d’énergie et de réduction de vos factures. Les délais de rentabilité varient selon le type de pompe à chaleur choisie et les conditions climatiques propres à chaque région.