Déclarer ses travaux de rénovation / isolation – Impôts 2018

Mettre en œuvre des travaux d’isolation thermique afin d’améliorer le montant de votre facture énergétique vous ouvre le droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique 2018 (ou CITE). Il importe donc de déclarer les ouvrages réalisés chez vous ! Mais en quoi consistent les rénovations concernées, à quel moment faire votre déclaration cette année et comment fonctionne cette déduction fiscale ? Les réponses au fil de cet article !

Zoom sur les travaux d’isolation thermique

Réaliser des travaux d’isolation thermique est indispensable afin d’éliminer les déperditions thermiques qui diminuent l’efficacité du système de chauffage et sont à la source d’une surconsommation d’énergie. Il existe de nombreux professionnels tels que Précarité Energie Solidarité en mesure de réaliser ces ouvrages. Plusieurs zones de la maison sont à l’origine des déperditions de chaleur :

  • Le toit pour 30% d’entre elles
  • Les murs pour 25%
  • Les fenêtres pour 15%
  • Le plancher bas pour 10%

En isolant correctement ces zones sensibles, il est possible de réduire les pertes de chaleur et de conserver une température agréable à l’intérieur. Il existe plusieurs types de matériaux isolants, qu’ils soient naturels (fibre de lin, laine, chanvre…), minéraux (laine minérale type laine de roche ou laine de verre) ou synthétiques (polystyrène, polyuréthane…).

Il existe deux grandes méthodes pour isoler un bâtiment, par l’intérieur ou par l’extérieur. La méthode par l’intérieur est la moins onéreuse et la plus simple à mettre en œuvre, mais elle nécessite d’évacuer les occupants le temps de la finir, et empiète sur l’espace habitable de l’habitation. A l’inverse, si elle est plus complexe et plus chère, la méthode par l’extérieur est plus esthétique et ne dérange pas les habitants, qui peuvent continuer d’utiliser leur domicile.

Comment déclarer vos ouvrages de rénovation énergétique ?

Vous devez déclarer le montant de vos travaux d’isolation thermique sur votre déclaration de revenus, chaque année ayant ses propres dates butoirs. Pour la zone 1 incluant les départements 01 à 19, l’échéance était le 22 mai à minuit, tandis qu’elle était le 29 mai pour la zone 2 (20 à 49) et le 5 juin pour la zone 3 (département au-delà de 50).

Pour remplir une déclaration de revenus sous format papier, il est impératif de joindre un formulaire Cerfa 2042 RICI. Il est donc plus facile de réaliser votre déclaration en ligne, puisqu’il suffit de cocher la case dédiée aux dépenses pour la transition énergétique, puis renseigner la somme TTC des dépenses engagées pour réaliser ces ouvrages. Ce montant concerne le matériel et la main-d’œuvre.

Il n’est donc pas très compliqué de déclarer les rénovations effectuées pour isoler votre domicile, d’autant que cela vous ouvre le droit à être bénéficiaire du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique 2018.

En quoi consiste le CITE 2018 ?

Le CITE permet de déduire de votre fiscalité les sommes engagées pour vos travaux d’isolation thermique. Son taux est de 30% pour tous les ouvrages isolant votre domicile, mais de 15% jusqu’au 30 juin 2018 pour l’acquisition de matériaux pour isoler vos parois vitrées en remplacement de fenêtres en simple vitrage. Pour plus d’informations sur le double-vitrage, vous pouvez consulter nidouillet.com.

Ces dépenses éligibles sont concernées par les deux taux en étant plafonnées à 8 000 euros dans le cas où le foyer n’est composé que d’une seule personne. Ce plafond est de 16 000 euros dans le cas d’un couple, et à cela peuvent s’ajouter 400 euros supplémentaires par personne à charge (enfant ou personne âgée de plus de 65 ans).

A partir du 31 décembre, cette déduction fiscale sera transformée par un mécanisme de primes par l’Etat, qui souhaite rendre plus accessibles les ouvrages de rénovation énergétique aux ménages les moins favorisés.

activités familiales

Laisser un commentaire