Une couette d’hiver toute douce pour des nuits bien chaudes

Opter pour une couette chaude garnie en plume et en duvet, c’est la garantie de dormir bien au chaud pendant les longues nuits hivernales. Cependant, celle-ci devra être chaude, voire très chaude en fonction des températures extérieures. Autrement dit, le fort pouvoir chauffant de la couette d’hiver dépendra aussi en partie, des conditions climatiques environnantes.

Et bien que les hivers en Europe occidentale soient moins rigoureux que dans certains autres pays, il n’empêche que vous n’utiliserez pas une couette de la même manière, si vous habitez à la montagne ou dans le sud de la France. Sauf si vous êtes extrêmement frileux ! Comment faire le bon choix alors ? Éléments de réponse dans cet article.

Quels sont les principaux critères d’une bonne couette d’hiver ?

En règle générale, il est préférable de ne pas acheter une couette au hasard, si vous ne voulez pas être déçu par la suite. En effet, nombreuses sont les personnes à se jeter sur la première couette venue sans tenir compte de certains critères à respecter. Et ce, notamment en matière de garnissage, de grammage, de dimensions ou encore d’entretien. D’autant plus qu’une couette se distingue aussi par son traitement, son enveloppe ou encore sa légèreté. C’est seulement une fois ces paramètres évalués, que vous pourrez choisir tranquillement par la suite, celle qui vous conviendra le mieux. Ne perdons plus une minute et entrons tout de suite dans les détails.

couette chaude

La couette chaude d’hiver pour tous les frileux

Se blottir au chaud sous une couette chaude Castex, made in France au pouvoir isolant, mais aussi moelleuse, naturelle, respirante et très confortable vous apportera un plaisir jusqu’alors inégalé. Son duvet blanc neuf prestige éco-responsable est à la hauteur de ce que l’on attend de celle-ci : qualité, douceur et chaleur.

Confectionnée à 90 % de duvet, cette couette sera beaucoup plus légère, confortable et plus chaude qu’une couette synthétique ou une couverture en laine. Et pour monter en gamme, vous pouvez opter pour celle en duvet d’oie plutôt que de canard, au garnissage neuf bien gonflant. C’est un investissement durable et qui vous assure un véritable bien-être.

De plus, en ce qui concerne les caractéristiques de la couette chaude, sachez qu’il vous suffit de comparer le grammage entre les différentes couettes à votre disposition. Par exemple :

  • L’indice de chaleur chaud ou très chaud de la couette chaude est d’une densité de 250 à 350 g/m² maximum pour une couette en duvet, au piquage à carreaux cloisonnés pour bien maintenir le garnissage
  • Pour une couette chaude synthétique, il sera plutôt de 400 à 500 g/m².

Dans tous les cas, il est également important de veiller au tissu de l’enveloppe de couette. Cette dernière doit être de belle qualité (un coton naturel sera plus sain et plus agréable), souple, confortable et étanche au duvet ou aux plumettes, grâce notamment à un tissage fin et serré.

Quant à sa légèreté, une couette chaude ou même très chaude ne signifie pas pour autant qu’elle doit peser lourd. Il est loin le temps où l’on considérait que plus elles pesaient sur nous (dû en partie à leur densité de rembourrage), plus elles étaient chaudes.

Car, c’est sans compter sur les caractéristiques impressionnantes d’un duvet naturel neuf qui, par sa capacité d’isolation et son gonflant, capte un maximum d’air qu’il maintiendra au chaud, tout en le laissant circuler.

Une couette chaude d’hiver légère et ultra performante

Autrement dit, les couettes chaudes avec un duvet de qualité sont beaucoup plus légères que leurs homologues synthétiques, pour la simple et bonne raison qu’elles emmagasinent mieux l’air.

Par ailleurs, la couette naturelle sera d’autant plus chaude et moelleuse, que le pourcentage de duvet est plus élevé par rapport aux plumettes. C’est d’ailleurs ce duvet naturel et neuf qui vous procure cette douce chaleur, tout en régulant la température du corps sous la couette de plumes.

Par conséquent, la couette chaude d’hiver et un joli linge de lit sont ce qui se fait de mieux pour une sensation cocooning. De plus, elle favorise considérablement une température idéale pour dormir comme un bébé toute la nuit.

À moins que vous ne choisissiez de vous coller contre celui ou celle qui partage votre lit. Sachez qu’une personne dégage en moyenne, autant de chaleur qu’une ampoule de 80 watts ! D’ailleurs à ce propos, qu’en est-il donc des températures dans une chambre ?

Ne pas surchauffer la chambre sous prétexte d’avoir froid

Comme vous le savez déjà, pour bien dormir et récupérer d’un bon sommeil, la température idéale doit être comprise entre 16 et 19°C. Pas plus ! Sinon votre corps ne descendra pas sa température corporelle d’un degré.

Or, c’est justement ce petit degré qui fait toute la différence, car c’est grâce à lui notamment, que vous pouvez plonger dans les bras de Morphée. Une pièce surchauffée, à l’inverse vous empêchera de vous endormir sereinement et accentuera encore plus votre fatigue.

Néanmoins, si vous trouvez qu’il fait un peu trop froid dans votre chambre ou si vos pieds ne se réchauffent pas, c’est là que l’achat d’une bonne couette bien chaude se justifie d’autant plus. Elle vous apportera dans ce cas précis, chaleur et réconfort, tout en vous assurant des nuits calmes et reposantes.

couette hiver

Cependant, le fort pouvoir thermique d’une couette dépend aussi, comme déjà vu, des conditions climatiques environnantes. Pour mieux comprendre, nous vous proposons un petit récapitulatif pour découvrir dans quels cas les utiliser.

  1. La couette légère : s’il la température est à 22°C minimum, le grammage doit être moins important et le garnissage synthétique.
  2. La couette tempérée : entre 18 et 20°C, un garnissage de plumettes sera suffisant.
  3. La couette chaude : entre 16 et 19°C, le duvet complétera la plumette pour plus d’efficacité.
  4. La couette très chaude : en dessous de 16°C, le duvet blanc neuf est fortement recommandé.

D’autre part, la température ambiante dans la maison est aussi un facteur dont il faut tenir compte. Si votre habitat est mal isolé ou votre chambre trop humide, le pouvoir chauffant sera d’autant plus nécessaire qu’il devra assurer un confort optimum, lorsque l’hiver sera à son apogée.

Booking.com
Tags:

Laisser un commentaire