Comment réussir votre rénovation électrique 

Des facteurs à prendre pour préserver la sécurité les habitants d’un logement, l’état des installations électriques reste des plus importants. Bien que la rénovation du réseau électrique soit complètement facultative, les travaux à effectuer s’avèrent indispensables. La présence de vieux équipements électriques représente en réalité un véritable danger qu’il importe de corriger.

Toutefois, la procédure d’installation électrique demeure une opération complexe. Elle doit se faire dans le plus grand soin en tenant compte des normes et des compétences requises pour ce type d’intervention. Comment renouveler l’installation vétuste de vos logements en toute sérénité ?

Recourir aux prestations d’un électricien

En raison des tarifs proposés par les prestataires ou du coût élevé des travaux, vous pourriez être tenté d’effectuer la rénovation électrique par vos propres moyens. Cependant, pour des raisons de sécurité, il est toujours mieux de faire appel à des professionnels disposant du savoir-faire pour gérer ce type d’opération. Sur la plateforme le-breton-batiment.fr par exemple, vous pourrez trouver un électricien qui saura adapter les dépenses et les travaux à effectuer à votre budget.

S’il est recommandé de confier la tâche à un agent certifié, c’est pour de diverses raisons. Dans un premier temps, vous détenez la garantie que les installations répondent à la norme NF C15-100, ce qui signifie que votre sécurité est complètement assurée. D’un autre côté, cette précaution vous préserve de toutes les possibilités d’accident lors des travaux électriques.

En recourant à un professionnel, il y a de fortes chances que vous bénéficiez d’une assurance en cas d’accident ou de malfaçon. De plus, étant un spécialiste dans ce domaine, l’électricien pourra terminer votre rénovation dans un délai court afin de vous permettre de jouir à nouveau de l’électricité dans votre domicile.

Si votre objectif est de réaliser des économies, cette option demeure la plus profitable. En effectuant les travaux par vous-même ou en optant pour un simple agent vous pourriez vous rendre compte après les installations que vous avez omis certaines normes en vigueur. Vous serez alors contraint de faire des corrections qui nécessiteront de nouvelles dépenses.

Processus à suivre pour réussir votre rénovation électrique

La rénovation électrique est une opération qui s’effectue étape par étape, du diagnostic du logement à la finalisation des installations. Pour mener à bien sa mission, le professionnel doit préparer à l’avance chaque phase de son travail. Le remplacement des équipements électriques d’un bâtiment se fait généralement en cinq étapes.

Le diagnostic de l’installation

La meilleure manière d’assurer la réussite d’une opération de renouvellement d’installations électriques est de procéder avant toute chose à un diagnostic des lieux. Cette phase permet d’avoir une idée précise de l’état des systèmes en place et des améliorations à effectuer en réalisant trois types de vérifications.

En premier lieu, l’électricien commencera par contrôler l’état général des installations et ses composants. Ensuite, il examinera le niveau de risques et de dangers présents dans l’habitation. Puis, il vous proposera des solutions de rénovation et de mise aux normes.

La conception et la préparation des plans d’installation

Une fois que l’intervenant prend connaissance des différentes défaillances et défauts de votre système, il doit prévoir un plan pour la nouvelle d’installation électrique. En fonction des données collectionnées, il projettera un changement des câbles et des fils électriques. Pour une amélioration plus profonde, les travaux à réaliser peuvent prendre également en compte le remplacement des équipements électriques tels que le tableau, les protections…

Afin d’assurer une mise aux normes adéquates, il devra ajouter obligatoirement des éléments comme les interrupteurs, les points d’éclairage, etc. La préparation permet donc de mieux organiser l’opération et de visualiser à l’avance le résultat à obtenir après la rénovation.

Rédiger un plan électrique revient alors à produire un document détaillant avec précision tous les dispositifs et éléments qui composeront la nouvelle installation. Pour en citer quelques-uns, vous avez les prises, les appareils électroménagers, interrupteurs, climatiseurs, câbles, dispositifs d’éclairage, etc.

Ce petit guide vous donne un aperçu de l’ampleur du projet et des travaux qu’il implique. Avec ces informations, vous pourrez alors apporter des améliorations en fonction de vos attentes.

Le démontage de l’ancien système électrique

Pour mettre en place une nouvelle configuration, vous devez avant tout commencer par enlever celle qui s’utilisait. Cette étape requiert un niveau de compétences et de maîtrise élevé, car le démantèlement s’avère bien plus complexe que la rénovation.

Toutefois, pour un électricien expérimenté et détenant un savoir-faire complet du domaine, cela reste un jeu d’enfant. Généralement, après un diagnostic, le spécialiste possède déjà une vision globale des éléments à ôter et ceux à conserver. Dans tous les cas, pour éviter tout risque d’accident, la première action à mener consiste à couper le courant.

L’installation des nouveaux équipements

Après avoir ôté tous les anciens matériels et fait le ménage, vous pouvez passer à la rénovation proprement dite. La pose des nouveaux équipements doit s’effectuer en suivant le plan de travail préalablement dessiné afin de s’assurer de respecter les normes appliquées. Un ensemble d’actions doit être mené dans un ordre précis. Ainsi, le professionnel en charge de la mission devra :

  • Identifier et marquer tous les composants électriques à intégrer dans l’installation ;
  • Introduire les gaines puis y insérer les fils électriques ;
  • Poser tous les équipements et les relier entre eux ;
  • Procéder au changement du tableau électrique puis à la vérification de son fonctionnement ;
  • Relier tout le système installé à la prise terre.

Une fois l’opération terminée, assurez-vous que tous les équipements fonctionnent en remettant l’électricité. Ensuite, selon le besoin, faites passer de l’enduit ou de la peinture pour masquer les zones présentant des traces de travaux.

Quelles sont les normes appliquées en rénovation électrique ?

Émise depuis 1956, la norme électrique NF C15-100 demeure celle qui régit les installations électriques. Elle comprend une multitude de règles de sécurité telles que :

  • Prévoir un équipement minimum pour toutes les pièces du logement ;
  • Disposer d’une protection différentielle pour tous les départs de circuits ;
  • Installer un disjoncteur pour chaque circuit ;
  • Respecter les obligations spécifiques pour les pièces à risque comme les salles de bain et cuisine ;
  • Avoir nécessairement une prise de terre.

Cette réglementation concerne tous les logements dont le permis de construire a été déposé après le 1er juin 2003. Elle vise à protéger les installations et les personnes et doit de surcroit être strictement respectée.

En effectuant vos installations suivant cette norme, vous vous préservez de tous les risques d’incendies, d’électrocution et d’accident électrique. Par ailleurs, vous limitez également les dégâts matériels dont les réparations peuvent s’avérer très coûteuses. De plus, vous bénéficiez d’une garantie de protection complète en cas d’accident. Avec un système électrique conçu en suivant la réglementation, vous profitez d’une installation plus sûre, mais aussi plus économe.

Ajouter un commentaire

chasses au trésor