Choisir une remorque pour construire une tiny house

Beaucoup de personnes entreprennent la construction d’une tiny house (petite maison appelée également micro-maison). Bien que chaque maison soit unique, sa construction sur des remorques est devenue de plus en plus populaire au fil des ans. Comme cette remorque servira de base à votre nouvelle maison, vous devez tenir compte de nombreux éléments avant de commencer à construire une tiny house sur remorque.

Options de remorque populaires

En ce qui concerne les différents types de remorques, il y en a probablement trop pour tous les nommer. Pour construire une tiny house, cependant, vous devez aller avec un lit à plat. Cela vous donnera à la fois la taille et la surface dont vous avez besoin. Jetons un coup d’œil aux deux modèles de remorques idéales pour la construction d’une tiny house :

1. Le type standard : cette remorque possède une structure entre les deux passages de roue. Avec ce type de remorque, la largeur de votre tiny house sera possible en 2m55, mais des caissons au centre doivent être prévu pour laisser le passage de roue. Ce qui peut être un obstacle si vous concevez une large baie vitrée latérale par exemple. Mais ne posera pas grand problème si c’est sous un escalier ou des rangements. Néanmoins, l’avantage d’une remorque de ce type est qu’elle repose au ras du sol, ce qui facilite la construction d’une petite maison plus haute.

remorque tiny house plateauremorque standard tiny house

2. Le type ‘plateau’ : comme son nom l’indique, ici la structure repose réellement au-dessus des passages de roues et vous permet de faire un sol plat sur toute la surface de la maison. La remorque peut mesurer jusqu’à 2m55 de large. Cependant, c’est plus haut que l’autre type de remorque, et trop haut pour que vous puissiez envisager une tiny house dotée d’un comble, ce qui signifie que vous devez vous en tenir à des conceptions d’un seul étage.

remorque plateau tiny house roues remorque plateau tiny house

Il existe des sites internet spécialisés dans ce type de remorque, comme www.Stock-Remorques.fr, vous y trouverez les deux types de remorques Tiny House dont je vous ai parlé ci-dessus et à différentes tailles. Elles sont spécialement conçues pour ce type de construction avec un châssis renforcé prévu pour être au plus bas tout en gardant une garde au sol suffisante pour une circulation sur les routes et les terrains légèrement accidenté. Vous pouvez aussi consulter les remorques de bruxelles-remorques.be.

Poids nominal brut du véhicule

Quelle que soit la remorque que vous choisissez, il est important de connaître le poids nominal brut du véhicule (PNB). C’est essentiellement le poids que les essieux peuvent supporter. Au cas où vous ne le sauriez pas, vos essieux sont les pièces de votre remorque qui fixent les roues. Vous comprenez donc pourquoi il est important de savoir combien de poids ils peuvent supporter.

Le poids des tiny house est généralement de 3T5 et c’est déjà relativement difficile de faire tenir le projet dans ce poids (nerf de la guerre dans la réalisation de tiny house), ce qui amène souvent au compromis de choisir une remorque entre 6m, 6m60 et 7m20 (les 3 modèles les plus vendus).

La plupart des tiny houses sont construites en bois, avec de l’isolation…. Et cela pèse plus lourd qu’une simple caravane. C’est une raison pour laquelle la récupération de vieux châssis de caravane n’est pas une bonne idée.

Pour cette raison, il existe des remorques avec 3 essieux de 3x1350kg ou de 3x1800kg. En 3x1800kg, la remorque peut tenir 5T4 mais sur la route on est toujours limité au 3500kg de PTAC, l’intérêt est de pouvoir surcharger la remorque en terrain privé, remplir un réservoir, ajouter du mobilier non présent durant le transport routier.

6 autres points à considérer

Il y a aussi d’autres questions à considérer avec votre remorque. Elle doit absolument avoir une place pour votre plaque d’immatriculation, d’une part, et également disposer de feux de freinage. Vous devez également vous assurer qu’il existe un mécanisme de freinage reliant la remorque au véhicule tracteur. Ainsi, lorsque vous freinez, les lumières s’allument pour la personne qui se trouve derrière vous.

1. Taille de votre remorque : il est probablement préférable de décider de la conception de la tiny house dans laquelle vous voulez vivre avant de choisir une remorque « plateau ». Cependant, vous devez connaître certaines restrictions concernant la taille de la remorque. Légalement, votre remorque ne peut avoir qu’une largeur maximum de 2m55. N’oubliez pas non plus lorsque vous décidez de la longueur de votre remorque que vous devez également penser à la longueur de votre attelage.

2. Votre véhicule de remorquage : bien qu’il ne soit pas nécessaire d’être attaché à la remorque en permanence, vous aurez besoin d’un gros véhicule pour la déplacer si vous souhaitez avoir une tiny house mobile. Dans la plupart des cas, un pickup ou une camionnette devrait suffire. La plupart des gros SUV auront également assez de puissance sous le capot (mais pas tous). Lorsqu’il s’agit de choisir un véhicule, il n’y a pas de recommandation unique, car cela aura beaucoup à voir avec le poids de votre remorque, combinée à la maison et à vos autres biens.

3. Assurance : vous devez savoir que pour assurer une remorque de ce type, la plupart des assureurs (pour ne par dire tous) demande qu’un véhicule tracteur soit associé. Mais bizarrement le véhicule ne doit pas forcément, pour l’assurance, être en capacité de tracter. Cela permet à certaines personnes d’immatriculer la remorque et l’assurer avec leur propre véhicule, et pour le déplacement utiliser le véhicule d’un amis, famille, location….

4. Permis : attention aussi au permis de conduire, le permis BE est indispensable pour ce type de remorques en 3t5, le B et B96 n’est pas suffisant. À noter que les séniors ont généralement le permis automatiquement sans parfois le savoir.

5. Coût de votre remorque pour tiny house : en moyenne, la plupart des remorques à plateau vous coûteront entre 2500 et 4000 euros selon leur taille. Comme avec votre véhicule, vous pouvez économiser beaucoup d’argent si vous achetez une remorque d’occasion et / ou savez comment en modifier une. Les avis sont toutefois mitigés sur cette question. Étant donné que la remorque est essentiellement la base de votre maison, beaucoup de personnes vous diront qu’il vaut mieux acheter du neuf !

6. Où se garer : aucun article sur les tiny houses mobiles ne serait complet sans indiquer où vous pouvez réellement les garer. La réponse concernera les lois de zonage spécifiques en jeu, où que vous souhaitiez vivre. Celles-ci pouvant différer d’une partie région à une autre, il est important que vous examiniez toujours ces lois avant de déménager votre maison, sinon vous pourriez vous retrouver avec une amende grave. Pour l’essentiel, les lois sur lesquelles vous devez vous pencher sont les suivantes :

  • Y a-t-il une superficie minimale en mètres carrés qui désigne une structure comme résidence permanente ?
  • Pouvez-vous légalement garer un logement mobile sur la propriété en question ?
  • Si oui, pouvez-vous le garer sur la propriété sans qu’un logement permanent y soit également présent ?
  • Si oui, pouvez-vous vivre dans votre tiny house mobile à temps plein ?

Bien que cela puisse sembler beaucoup de choses à prendre en compte, il est essentiel que vous compreniez les tenants et les aboutissants de la mobilité de votre tiny house. Même si vous décidez de faire construire votre maison par quelqu’un ou partez avec une remorque sur mesure, ce sera toujours utile si vous comprenez ce qui précède.

Booking.com

Laisser un commentaire