Oct 26, 2016
219 Vues

Une ancienne chaumière à colombages et toit de chaume à Alfriston en Angleterre

Écrit par

Cette maison a été construite par un fermier prospère en 1350 en utilisant uniquement des matériaux naturels qui ont survécu pendant près de sept siècles. En 1395 elle a été achetée par l’église et plus de 200 ans plus tard, vers 1600, la maison a obtenu ses premières fenêtres vitrées. La maison, appelée maison du clergé, a une structure en chêne avec du torchis intercalé pour le colombage qui est maintenant fait à la chaux. Elle a été construite comme une salle ouverte, avec des pièces simples sur deux étages de chaque côté.

maison-alfriston-3

Le long de la fin du jardin de la maison, coule la rivière Cuckmere, où les roseaux d’eau se développent. Il n’est donc pas surprenant que la maison ait eu un toit de chaume au cours des siècles avec des roseau d’eau qui forment encore la couche de base du chaume.

maison-alfriston-2

Le roseau pousse mieux dans l’eau salée et est commun dans les estuaires marécageux. Il pousse entre 1,2 et 2,4 m de hauteur et est récolté en hiver jusqu’à ce que les jeunes pousses de printemps commencent à se développer. La récolte du roseau est un travail exigeant qui demande de patauger dans l’eau froide par temps de gel en hiver.

maison colombage alfiston

Dans le passé, les gens « rafistolaient » le chaume au fil des ans. Mais les nouveaux propriétaires aisés de maisons aux toits de chaume peuvent se permettre de remanier complètement le toit. Malheureusement, cette pratique aisée, sans penser à l’environnement, tue la mousse de chaume maintenant rare.

maison-alfriston-5

Matthew Oates, conseiller nature et conservation au National Trust dit : « C’était les ruraux pauvres qui vivaient dans des chaumières et qui rafistolaient le toit. Maintenant les chaumières sont un signe de richesse et la richesse permet aux gens de réparer un toit entier et, bingo, vous avez quelque chose qui ressemble à une belle boîte de chocolat ».

maison-alfriston-6

Bien qu’elle soit appelée la maison du clergé, la plupart du temps elle a été louée comme une source de revenus pour l’église. La maison est devenue un fardeau pour l’église qui, en 1885, a demandé la permission de la démolir, en dépit d’un locataire en place. Le dernier occupant de la maison est mort en 1888 et huit ans plus tard, la maison est devenue le premier bâtiment à être acheté par le National Trust. Le bâtiment mal aimé et effondré (ci-dessous) a coûté 10 livres en 1896, ce qui équivaut à quelques milliers de livres aujourd’hui.

maison-alfriston-1

maison-alfriston-7

maison-alfriston-8

maison-alfriston-9

Sources : naturalhomes.org et nationaltrust.org.uk.

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
· ·
Catégories de l'article :
Royaume Uni

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *