5 conseils pour prévenir la formation de moisissures dans votre maison

Les moisissures dans la maison sont un problème gênant, et parfois dangereux pour la santé, auquel de nombreux propriétaires sont confrontés. Pourtant, dans la plupart des cas, il suffit d’adopter les bons réflexes pour garder l’intérieur au sec. Voici cinq conseils pour prévenir la formation de moisissures dans votre maison.

  1. Gardez votre maison au sec

Pour prévenir la formation de moisissures dans votre maison, vérifiez les endroits qui recueillent fréquemment de l’eau ou de la condensation, notamment les zones avoisinantes :

  • Le réfrigérateur
  • Le réservoir d’eau
  • Les fenêtres
  • Le vide sanitaire
  • Les plantes d’intérieur

Il est indispensable d’essuyer toute trace d’eau trouvée dans ces zones. En outre, faites inspecter régulièrement vos canalisations. En cas de fuite d’eau, sollicitez une réparation auprès d’un plombier compétent aussitôt que possible.

  1. Surveillez le taux d’humidité de votre maison

L’humidité élevée à l’intérieur de la maison fournit un terrain propice au développement des moisissures. Ainsi, l’exposition à un temps pluvieux ou à de l’air excessivement humide peut provoquer un pic de croissance des moisissures. Il en est de même pour un fonctionnement prolongé du système CVC qui ventile, chauffe et refroidit artificiellement votre logement.

Surveillez la présence de condensation et de taches foncées au niveau des fenêtres, des murs et des portes. Elles signalent un taux d’humidité élevé dans votre maison.

En outre, vous pouvez investir dans un détecteur d’humidité, à l’aide duquel vous pouvez effectuer des mesures régulières et précises du taux d’humidité.

3- Assurez-vous que votre maison est correctement ventilée

Une autre mesure importante pour prévenir le développement de moisissures dans votre maison consiste à la ventiler correctement. En effet, la ventilation permet d’éviter que l’air humide ne soit piégé à l’intérieur, ce qui favoriserait la formation des moisissures.

Lire aussi :
Quel aspirateur robot choisir pour une grande maison ?

Pour ce faire, la bonne circulation de l’air peut aider à réduire l’humidité dans votre logement. Optimisez la ventilation en vous assurant que les bouches d’aération de votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation ne sont pas obstruées. Pour une aération optimale, laissez vos fenêtres ouvertes pendant 30 minutes chaque jour. Ainsi, l’air circulera correctement et votre maison restera au sec.

4- Empêchez l’eau de s’infiltrer à l’intérieur

Pour empêcher l’humidité pénétrante d’envahir votre maison, il faut éviter toute accumulation d’eau sur le toit, les gouttières et au niveau des fondations. Ce type d’infiltration pluviale favorise la prolifération de moisissures dans votre logement. Réparez les toits qui fuient, nettoyez les gouttières et installez une pompe pour évacuer l’eau qui s’accumule près des fondations de votre maison.

De même, améliorez l’isolation des murs et des fenêtres afin de faire barrage à l’humidité extérieure. Si votre porte laisse passer l’humidité, contactez un artisan serrurier qualifié afin d’en améliorer l’étanchéité.

5- Utilisez des matériaux et des revêtements résistants aux moisissures

Certains fabricants proposent des équipements et des nettoyants ménagers anti-moisissure.

Que ce soit pour une rénovation ou pour une nouvelle construction, vous pouvez opter pour un revêtement de bois, une moquette, un ruban de calfeutrage ou encore des cloisons sèches spécialement conçus pour résister aux moisissures.