Juin 27, 2015
93 Vues

Bariloche : la Petite Suisse argentine

Écrit par

Dérivant son nom du mot indigène argentin « Vuriloche » qui signifie « peuple de derrière la montagne ». L’aspect « ville alpine » qui caractérise cette charmante ville est arrivé comme une nouvelle phase dans la construction du centre-ville dans les années 1930. La colonie moderne de Bariloche s’est développée à partir d’un magasin établi par Carlos Wiederhold. L’immigrant allemand s’était installé pour la première fois dans la région du lac Llanquihue au Chili. Wiederhold a traversé les Andes et a établi un petit magasin appelé La Alemana (L’Allemand). Un petit village se développe autour de la boutique, et son ancien site est le centre-ville. En 1895, la colonie était composée principalement d’immigrants germanophones : autrichiens, allemands et slovènes, ainsi que des Italiens de la ville de Belluno et des Chiliens.

Dans les années 1930, le centre de la ville a été redessiné pour avoir l’apparence d’une ville européenne traditionnelle alpine (on l’appelait « Petite Suisse. ») Beaucoup de bâtiments étaient en bois et en pierre. En 1909, il y avait 1 250 habitants; Un télégraphe, un bureau de poste et une route reliait la ville à Neuquén. Le commerce continuait à dépendre du Chili jusqu’à l’arrivée du chemin de fer en 1934, qui relia la ville aux marchés argentins.

Sources et crédits photos : Wikipedia, we-travel-the-world, anne-romain, Daniel Patrick,

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Argentine

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *