rosier grimpant

Les arbustes grimpants pour le jardin, une solution esthétique pour cacher des coins disgracieux

Au printemps, chacun d’entre nous apprécie de voir pousser les bourgeons et fleurir les plantes qui sont signe de renouveau. Si vous souhaitez cacher certains coins inesthétiques comme le coin d’une clôture endommagée, un vieux mur ou un grillage rouillé, les plantes grimpantes sont une très bonne solution. De plus, elles vous serviront de brise-vue si vous avez un vis-à-vis. Voici quelques conseils pour les choisir.

Quelles plantes grimpantes adaptées à vos envies et situation ?

Choisir des arbustes grimpants pour son jardin doit se réaliser en fonction de l’exposition de la partie du terrain que vous souhaitez embellir, mais aussi des particularités de chaque plante ou de l’usage que vous souhaitez en faire. Sachez que certains arbustes tolèrent parfaitement le soleil comme la bignone, la clématite ou encore la vigne vierge. Si vous désirez planter des arbustes grimpant à l’ombre, préférez sélectionner un hortensia grimpant par exemple. Si vous avez envie de couleurs sur votre pergola, sélectionnez la glycine, la clématite, le rosier grimpant ou encore l’aristoloche offrant de magnifiques tons variés.

Comment réussir au mieux une plantation d’arbuste grimpant ?

Si vous avez l’habitude de vous occuper de votre jardin, vous connaissez certainement les techniques pour réussir la plantation d’arbustes grimpants. Voici quand même quelques conseils qui vous permettront de réussir au mieux vos plantations, de les voir grandir et s’épanouir. En premier lieu, la terre dans laquelle vous songer effectuer vos plantations doit être très bien drainée et riche en oligoéléments pour nourrir vos arbustes grimpants lors de leur croissance. Ils vont ensuite s’agripper sur un support que vous aurez défini. Il doit donc être solide, car certaines plantes grimpantes ont besoin de supports bien calés comme les glycines. Pensez que ces arbustes prennent de la place en grandissant. Il faut donc veiller à ce que la distance entre chaque plan soit de 1,5 m à 2 m. Chaque trou doit aussi être assez vaste et leur profondeur doit correspondre au double de celui du pied de l’arbuste grimpant. Pour finir, vous pourrez amender le sol avec un compost adapté ou du fumier de cheval.

L’entretien de l’arbuste grimpant une fois planté

Une fois que l’arbuste grimpant est planté, vous devez le diriger sur son support lors de sa croissance et l’arroser régulièrement pendant les premiers mois suivant sa plantation. Parmi les plus beaux arbustes grimpant que vous pouvez choisir, privilégiez le chèvrefeuille coloré, très fourni et sentant bon ou encore le jasmin facile à entretenir.

ARTICLES SIMILAIRES :

Ajouter un commentaire

chasses au trésor