Mar 12, 2017
490 Vues

Les maisons coloniales de La Havane

Écrit par

Une grande partie de l’architecture de La Havane est influencée par ses quatre cents ans de domination coloniale espagnole. La Havane a été colonisée par les conquistadors espagnols en 1511 qui ont fondamentalement jeté dehors la population indigène entière et ont établi sept villas ou villes à travers l’île. La Havane était l’endroit le plus important pour construire une grande ville en raison de son emplacement stratégique surplombant le canal étroit entrant dans la baie de La Havane. Une forteresse impressionnante a été construite de chaque côté du canal offrant la protection contre les vaisseaux envahissants. Pendant les 16ème et 17ème siècles, les constructions religieuses étaient très importantes pendant que les Espagnols développaient le catholicisme. Des cathédrales impressionnantes ont été construites dans toute la ville suivant l’architecture baroque populaire de l’époque. Les maisons ont été construites simplement avec des toits en terre cuite de bardeaux d’argile, mais ces maisons ont d’incroyables plafonds mauresques en bois précieux et reflètent les racines andalouses cubaines.

maisons coloniales havane

Au 18ème siècle, Cuba était une colonie tristement prospère grâce à l’importation de l’esclavage et au commerce croissant du sucre et du tabac. Les maisons construites pendant ces périodes étaient plus luxueuses, plus grandes et toutes avaient de belles cours intérieures. La Havane elle-même commençait à grandir et la disposition urbaine de la ville était déjà établie. La ville a été construite suivant un système de grille mais au fil du temps, comme la population de La Havane augmentait, la grille a été légèrement décalée pour profiter de la brise de mer.

Le cœur de La Havane est La Habana Vieja (La Vieille Havane en espagnol) qui a été fondée en 1519 par la couronne espagnole et qui est architecturalement différente de toute autre ville des Caraïbes. L’architecture prédominante de la Vieille Havane est un mélange éclectique d’influences baroques cubaines, néoclassiques et mauresques qui rappellent l’héritage espagnol de Cuba. La Vieille Havane a été construite autour de quatre places principales, chacune avec son caractère unique et son charme : la Plaza de la Catedral, la Plaza de Armas, la Plaza Vieja et la Plaza de San Francisco de Asis. Deux rues principales, Calle Obispo et Calle Mercaderes, sont les principales artères de la Vieille Havane.

Les traits architecturaux populaires trouvés dans la Vieille Havane incluent les fenêtres colorées magnifiques, les balcons élaborés et les admirables manoirs et villas coloniales. Les volets sont également importants car ils offraient à la fois la vie privée et la ventilation. Les bâtiments sont de couleurs vives dans diverses teintes de pastels ajoutant au charme et à l’allure de la Vieille Havane. Cependant, plus des deux tiers de la Vieille Havane a un besoin urgent de rénovation. Malheureusement, Cuba manque de fonds pour le faire, mais espérons que le financement viendra avant qu’il ne soit trop tard pour sauver le passé architectural de la Vieille Havane.

Le 19ème siècle a représenté une période d’illumination à Cuba. Une nouvelle architecture est apparu à La Havane comme pour la rendre encore plus belle qu’avant. Les célèbres fenêtres colorées ne sont en fait pas des vitraux mais ont été faites de matériaux différents. Du bois a été utilisé au lieu du plomb et des volets ont été ajoutés pour la décoration, la ventilation et la vie privée. Pendant cette période, les barrières ont été fabriquées en bois, puis des barrières en fer ont été progressivement introduites.

Les balcons sont également assez fréquent à La Vieille Havane et ils offrent un endroit pour regarder le monde passer et encore embellir les maisons.

Peut-être que l’une des raisons pour lesquelles La Havane est si spectaculaire, c’est qu’elle est essentiellement gelée dans le temps remontant à 1959. La plupart des Cubains qui ont fui le pays ont dû tout quitter : leur maison, leur argent et toutes leurs possessions. Une fois le communisme mis en place à Cuba, la seule nouvelle architecture dans la ville était des complexes d’appartement peu attrayants et des hôtels pour les touristes. Le reste de La Havane demeure tel qu’il était dans les années 1950, mais il se dégrade lentement et se détériore en raison du manque de fonds.

Source : thirdeyemom.com.

Mots clefs de l'article :
· ·
Catégories de l'article :
Cuba

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *