Sep 14, 2015
415 Vues

La maison balinaise : reflet spirituel et religieux

Écrit par

Les Balinais sont connus pour leur esprit conservateur et traditionnel. Art, musique, cuisine, mode de vie sont des représentations de leurs mœurs et pratiques. Ce fait est perceptible dans l’architecture des demeures balinaises.

 

 

 

L’architecture traditionnelle des habitations balinaises

Les maisons balinaises sont construites dans un emplacement clos, étalé sur un terrain spacieux. Un habitat se compose de plusieurs pavillons à toit de chaume en pente. Ces derniers sont dressés selon des règles d’orientations qui leur sont propres.

Ces règles sont issues d’un concept typique balinais : l’Est (Kaja), associé à la montagne et l’Ouest (Kelod), associé à la mer. En lien avec l’itinéraire de direction du soleil : Kaja joint tout ce qui est en rapport avec le levant. Et Kelod, le couchant. De ce fait, tout ce qui est sacré est orienté vers l’Est et le reste vers l’Ouest.

maison balinaise

 

Un Temple pour chaque habitat

Il y a un temple dans chaque habitation traditionnelle balinaise. Il s’agit du temple familial qui leur est très sacré. Voilà pourquoi, c’est la pièce la plus orientée vers l’Est.

Le temple est un lieu de culte des dieux et des ancêtres. Il comporte des autels voués à ces derniers. C’est un lieu de bénédiction et de célébration.

 

Les croyances liées à la construction

Chaque positionnement dans un enclos balinais est étudié et a une signification. Particulièrement, il est divisé en 3 parties : la partie sacrée (Utama), la partie intermédiaire (Madya) et la partie impure (Nista). Des zones qu’ils lient aux concepts du corps humain. La première partie à la tête, le second au corps et la troisième aux membres.

Dans cette optique, ils placent les pièces de l’amont en aval. Les pièces les plus pures se trouvent dans la zone Utama : le temple. Celles,en lien avec les fonctions sociales sont dans la Madya : lieux de vie et de repos. Tout ce qui est du recyclage ou de l’évacuation se place dans la zone Nista : les toilettes.

maison balinaise

 

Pièces et positions

Le nombre de pavillons d’une maison balinaise dépend de l’effectif de la famille. En général, une maison est composée de pièces dédiées une activité. Elles sont aménagées dans les 3 parties de l’enclos, par ordre d’ingression selon leur foi.

Après le temple se situent les chambres. Suivent le pavillon de rassemblement, celui des cérémonies, et puis des invités. Vient ensuite la cuisine ou le grenier à riz. Enfin, il y a les toilettes et les lieux d’élevage pour certains. Chaque enclos est bordé d’un mur de protection appelé « Alling-Alling », détournant les esprits maléfiques.

Les habitations balinaises incarnent l’intérêt que portent les Balinais pour tout ce qui est tradition, coutume et religion. Tout agencement est calculé et répond à des règles relatives à leur croyance.

Ne manquez un séjour inoubliable à Bali afin d’admirer ses richesses culturelles.

 

Crédits photos : Charles Roffey, alternative homes, wikipédia.

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Indonésie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *