Les maisons rurales au Tadjikistan

La plupart des Tadjiks continuent de vivre en qishlaqs (villages). Ces établissements comprennent généralement des maisons unifamiliales construites le long d’un canal d’irrigation ou au bord d’une rivière. Traditionnellement, des clôtures de boue entourent les maisons et des toits plats les couvrent, et chaque domicile est étroitement lié à un verger adjacent ou à un vignoble. Dans les montagnes, les qishlaqs, situés dans des vallées étroites, forment de plus petites colonies, habituellement de 15 à 20 ménages.

maisons rurales tadjikistan

Sur les pentes abruptes, le toit plat d’une maison sert souvent de cour pour la maison au-dessus. Ce mode de construction domiciliaire rend les villages de montagne du Tadjikistan particulièrement vulnérables aux dommages causés par les forts tremblements de terre fréquents qui caractérisent cette région.

Bedev, Tajikistan

maison rurale tadjikistan

maisons rurales tadjikistan

Crédits photos : heritageinstitute, politicalblindspot, asiaplus, worldbank, globerovers.

Laisser un commentaire