Sep 23, 2016
322 Vues

Les maisons de roseaux du peuple Uros

Écrit par

Sur le lac Titicaca, un peuple ancien, les Uros, vit sur des îles de roseaux qui flottent sur le lac. Les Uros vivent sur le lac depuis des centaines d’années, ils ont été contraints de résider sur les îles flottantes lorsque les Incas se sont élargis sur leurs terres.

Dans l’ombre des Andes, sur le plus haut lac navigable au monde, les Uros tirent leur subsistance de la pêche et de la vente de leurs produits artisanaux faits de roseaux pour les touristes.

maisons roseaux

Les Uros utilisent le roseau appelé Totora, qui est abondant le long des bords du lac, pour faire leurs maisons, leurs meubles, leurs bateaux, et les îles sur lesquelles ils vivent. Leurs bateaux, qui sont en forme de canots, mais avec des têtes d’animaux à la proue, sont utilisés pour la pêche et pour amener les visiteurs vers les îles. Comme les roseaux se désintègrent à partir du bas des îles, qui font 1,5 à 2,5 mètres d’épaisseur, les résidents doivent ajouter plus de roseaux à la surface, qui est douce et parfois spongieuse.

bateau uros

maisons-roseaux-uros-3

Chaque île possède une collection de maisons de roseaux simples, et la plus grande île a un mirador : à l’origine, la mobilité des îles était utilisée comme un mécanisme de défense. Même sur les petites îles, des toilettes extérieures ont été créés, et les racines au sol des îles aident à absorber les déchets. Mais malgré un mode de vie traditionnel, le peuple Uros n’est pas contre des équipements modernes. Certaines familles ont un moteur ou des panneaux solaires, et l’île principale abrite une station de radio qui joue de la musique pendant plusieurs heures chaque jour. Les îles sont accessibles à partir de chaque côté du lac, bien que Puno, au Pérou, est probablement le point d’accès le plus facile.

maisons roseaux uros

maisons-roseaux-uros-5

maisons-roseaux-uros-6

maisons-roseaux-uros-7

maisons-roseaux-uros-8

maisons-roseaux-uros-9

Sources et crédits photos : atlasobscura.com, wikipedia.org, getintravel.com, wikipedia.org, whenonearth.net.

Mots clefs de l'article :
·
Catégories de l'article :
Bolivie · Pérou

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *