Avr 7, 2016
713 Vues

Clingstone : la maison sur le rock

Écrit par

Cette incroyable maison est perchée au sommet d’une petite île rocheuse dans la baie de Narragansett, près de Jamestown aux États-Unis. Une maison de bardeaux de cèdre construite par le socialiste philadelphien Joseph Lovering Wharton en 1905. Joseph a construit la maison comme un acte de défi après que le gouvernement ait saisi sa maison d’été qu’il avait dans la région de Fort Wetherill dans le sud de Jamestown, pour avoir agrandi le fort à la fin des années 1800. Irrité d’être évincé de sa propriété, Joseph a décidé de construire une maison où personne ne pouvait le déranger, et Clingstone fût la réponse. Une source affirme que le nom « Clingstone » (accroché à la roche) a été suggéré quand quelqu’un a fait remarquer que c’était « une maison pêche ». Clingstone est un terme botanique pour les fruits qui ont une graine dure semblable à la pierre à l’intérieur. Ou peut-être que le nom est une référence à la façon dont la maison se cramponne à la roche.

maison sur le rock 1

En dépit de sa situation périlleuse dans la mer, Clingstone a réussi à survivre plus de cent ans aux intempéries, tempêtes et innombrables ouragans. A l’origine il y avait une jetée en pierre mais elle a été emportée par le grand ouragan de 1938. La maison elle-même, qui se trouve à seulement 6 mètres au-dessus du niveau de la mer, a survécu avec des dommages minimes. Maintenant, le propriétaire actuel de Clingstone, Henry Wood, un lointain cousin de Joseph, va régulièrement à clingstone avec ses trois fils adultes pour regarder les ouragans annuels en action.

maison sur le rock 2

Henry Wood, qui est un architecte basé à Boston, a acheté la maison en 1961. Elle est restée vide pendant deux décennies après la mort de la veuve de Joseph Wharton en 1941. Lorsque Henry Wood l’a acquise, la maison était dans un état minable avec toutes les fenêtres brisées, les planchers pourris et couverts de fiente de pigeon, et le toit partiellement disparu.

maison sur le rock 3

Henry Wood et ses fils sont fiers de leurs travaux de rénovation respectueux de l’environnement. Un moulin à vent sur le toit fournit de l’électricité, tandis que des cellules photovoltaïques couplées à des batteries dans le sous-sol fournissent pour une puissance supplémentaire. L’eau de pluie recueillie sur le toit dans une citerne de plus de 10 000 litres fournit de l’eau pour le lavage et le nettoyage. L’eau potable provient d’un système de filtration de l’eau de mer. L’eau est chauffée par des panneaux solaires. La maison a même des toilettes à compostage. Le compost est ensuite utilisé pour fertiliser le jardin.

Aujourd’hui, la maison dispose de 23 pièces, dont 10 chambres et 5 salles de bains. Visible des rives, la maison est connue par les habitants comme « La maison sur le rock ».

maison sur le rock 4

maison sur le rock 5

maison sur le rock 6

maison sur le rock 7

maison sur le rock 8

Sources : amusing planet, mansion-homes.com, G.E.Long/Flickr, Wally Gobetz/Flickr.

Enregistrer

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
USA

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *