Les incroyables villages en briques de boue de Wadi Hadramaout et Wadi Dawan

Le Yémen est un pays désertique situé sur la pointe sud de la péninsule arabique, bordé par la mer Rouge et le Bab-el-Mandeb à l’ouest, l’Arabie Saoudite au nord et Oman à l’est. À l’exception des plaines côtières à l’ouest, le Yémen est « élevé » avec de hautes montagnes ayant des pics et des plateaux couvrant la majeure partie du pays. Le Yémen n’a pas de rivières permanentes, mais les régions montagneuses sont entrecoupées de plusieurs vallées fluviales saisonnières, appelées « Wadi ». Les plus connues sont Wadi Hadramaout et Wadi Dawan, dans l’est et le centre du Yémen.

Wadi Hadramaout est constitué d’une étroite plaine côtière aride délimitée par l’escarpement d’un vaste plateau avec un réseau très clairsemé de wadis profondément enfoncés. Les parties supérieures de Wadi Hadramaout ont des sols et des eaux de crue tandis que la partie inférieure est stérile et en grande partie inhabitée.

village-boue-yemen-1

Haid Al-Jazil, un village entièrement perché sur un rocher (Wadi Dawan)

village-boue-yemen-2

Les Hadhramis vivent dans les villes et villages centrés sur les stations arrosées traditionnelles le long des oueds densément construits. Les bâtiments sont accrochés à la colline ou se tiennent debout sur le plateau, à une hauteur de 100 ou 200 mètres au-dessus du niveau de la vallée. Beaucoup d’entre eux pendent au-dessus des rochers. Les maisons sont construites en briques de boue avec des planchers en bois et montent à plusieurs étages. Ces structures de boue doivent être constamment réparées, surtout après les pluies d’été qui ont tendance à laver les couches de boue et à affaiblir la structure.

La plus célèbre ville de Wadi Hadramaout est Shibam, également appelée « Manhattan du désert », en raison de ses anormalement grands bâtiments qui montent brusquement sur le plateau du désert. Cette petite ville de 7000 habitants possèdent environ 500 maisons de boue faisant entre 5 et 11 étages de haut et atteignant les 30 mètres de hauteur, toutes construites entièrement en briques de boue. J’ai déjà parlé de Shibam dans un autre article où vous pouvez trouver plus de détails et de photos de cet endroit.

Shibam

village-boue-yemen-4

Un autre endroit spectaculaire se trouve à Wadi Dawan. Wadi Dawan est un affluent de Wadi Hadramout et il a de nombreuses villes et villages le long des rives des oueds et au-dessus des terrasses et plateau environnants. Selon la Fondation Dawan Architecture, « le patrimoine architectural de Dawan aujourd’hui surpasse celui de Wadi Hadramout, ses villes et villages ont été beaucoup mieux préservés au cours des deux dernières décennies, au cours de laquelle la spéculation et la construction en ciment a frappé la région ».

Les beaux villages du wadi se trouvent dans une direction nord-sud, notamment Al-Mashhad, qui, avec le Tombeau de Hasan ibn Hasan du 15e siècle, est un lieu de pèlerinage local et un village proche du désert. Il est suivi par l’impressionnant village de Al-Hajarayn, escaladant le flanc d’une falaise et faisant parti des plus anciens villages de la région. Un des plus grands villages de Wadi, appelé Sif, se trouve à côté.

village-boue-yemen-5

Al-Hajarayn

village-boue-yemen-13

Al-Hajarayn

village-boue-yemen-6

Al-Hajarayn

village-boue-yemen-7

Al-Khurayba

village-boue-yemen-8

Khaylla, Wadi Dawan

village-boue-yemen-9

Une maison en briques de boue peinte dans le Wadi Dawan

village-boue-yemen-10

Une maison dans le village de Sif, Wadi Dawan

village-boue-yemen-11

Des bâtiments qui s’effritent dans le Wadi Dawan

village-boue-yemen-12

Al-Quwayrah, Wadi Dawan

village-boue-yemen-13

Le village de Sif, Wadi Dawan

Sources : amusingplanet.com, geenstijl.nl, advrider.com, Khaled Nasher, maremagna, yannarthusbertrand2.org, Dan, marsnjak.com, Dan, dawanarchitecturefoundation.org, Dan, Jayavarman, Jayavarman, dawanarchitecturefoundation.org.

Laisser un commentaire