La vieille ville minière de Kennicott dans l’État américain de l’Alaska est située sur le versant sud de la montagne Wrangell à proximité du glacier Kennicott, à environ trois kilomètres de la petite ville de McCarthy. McCarthy a une population annuelle d’environ 20 personnes, mais Kennicott est totalement déserte.

Cette ville minière a été fondée dans les années 1900 après qu’un groupe de riches investisseurs aient découvert les incroyables et riches gisements de minerai de cuivre dans les montagnes. Un chemin de fer a été construit rapidement pour transporter le minerai des mines au port le plus proche, à Cordoue, et la société de la ville de Kennicott a été officiellement fondée en 1911. Son nom est en fait une faute d’orthographe de Kennecott Copper Corporation.

kennicott-alaska (1)

Kennicott était une ville minière typique. La plupart des mineurs vivaient dans des logements de l’entreprise et tout tournait autour de l’exploitation minière. Les mineurs n’étaient pas autorisés à amener leurs familles, et aucun jeux et boissons n’étaient autorisés. Donc, une nouvelle ville a rapidement surgit, où les mineurs pourraient apprécier le vin et les femmes. Cette nouvelle ville fut McCarthy. Il y avait des saloons, des restaurants, des hôtels, des salles de billard, des magasins et un quartier chaud en plein essor.

De 1911 à 1938, une valeur de près de 200 millions de dollars de cuivre a été traitée. Au sommet de l’opération, environ 300 personnes travaillaient dans la ville industrielle et 200-300 vivaient dans les mines en haut de la montagne. Après 27 ans d’exploitation, les mines ainsi que le chemin de fer ont cessé leur activité. Lorsque la Kennecott Copper Corporation a abandonné la ville en 1938, elle a laissé derrière elle presque tout son équipement et ses bâtiments.

kennicott-alaska (12)

À la fin des années 1960, on a tenté de reprendre l’exploitation minière, mais le coût élevé du transport n’était pas rentable. Vers la même époque, l’entreprise avec les droits fonciers a ordonné la destruction de la ville pour se débarrasser de la responsabilité pour les accidents potentiels. Quelques structures ont été détruites, mais le travail n’a jamais été terminé et la plupart de la ville a été laissée debout.

Le tourisme a commencé à se développer dans les années 1970 et 80, Kennicott est devenue une attraction touristique populaire. En 1986, la ville a été désignée monument historique national, et le National Park Service a réhabilité la plupart des bâtiments de l’usine et de la ville. La grande usine en bois de 14 étages vaut le détour.

kennicott-alaska (13)

kennicott-alaska (8)

kennicott-alaska (5)

kennicott-alaska (6)

kennicott-alaska (7)

kennicott-alaska (9)

kennicott-alaska (10)

kennicott-alaska (2)

kennicott-alaska (3)

kennicott-alaska (4)

kennicott-alaska (11)

Source et crédits photos : amusingplanet.com, Michael/Flickr, Urban Archeology/Flickr, carol mitchell/Flickr, Christoph Strässler/Flickr, D. Sikes/Flickr, Urban Archeology/Flickr, Urban Archeology/Flickr, Urban Archeology/Flickr, James Brooks/Flickr, Charles Anderson/Flickr, Charles Anderson/Flickr, Charles Anderson/Flickr.

Enregistrer

Enregistrer