Fév 7, 2017
432 Vues

Une étonnante maison faite de papier

Écrit par

Si vous allez à Rockport un jour, dans le Massachusetts aux États-Unis, prenez le temps d’aller à Pigeon Hill Street et de chercher un panneau qui dit « Paper House ». Garez votre voiture près du trottoir et allez visiter cette maison unique qui ressemble à une cabane en rondin ordinaire, mais qui est en fait construite en papier.

L’histoire de la Paper House (maison en papier) a commencé en 1922 quand Elis Stenman, un ingénieur mécanique, a commencé à construire une petite maison d’été. Il a commencé comme pour toute autre maison, avec un cadre en bois, un toit de bardeau et des planchers, mais pour les murs, Stenman avait des idées différentes. Les murs de la maison sont composés de couches sur couches de vieux journaux, collés ensemble jusqu’à environ 2,5cm d’épaisseur, puis il a fini avec une belle couche de vernis. Tout dans la maison est également fait de papier. Stenman a construit des chaises, des tables, des étagères et même des rideaux et une horloge en pages de journaux et de magazines. Seul le piano est en bois et couvert de papier pour maintenir l’uniformité, et la cheminée est faite de briques, pour une raison évidente.

maison en papier

Personne n’est sûr de ce qui a motivé Stenman à utiliser des journaux. Ses descendants supposent qu’il voulait essayer un matériau d’isolation bon marché et facilement disponible pendant le temps de la crise. Même la colle est faite maison avec de la farine, de l’eau et de la peau de pomme. Stenman souhaitait peut-être faire des expériences dans le recyclage, ou il aimait peut-être tout simplement le papier. Après tout, il a conçu des machines pour fabriquer des trombones. À l’origine, il prévoyait de couvrir les murs extérieurs avec du bardeau, mais le papier a survécu au premier hiver si bien qu’il a décidé qu’une protection supplémentaire était inutile. Stenman a achevé la maison en seulement deux ans, et y a vécu jusqu’en 1930, mais il a poursuivi ses expériences dans le recyclage du papier. Au cours des vingt années que Stenman a passées à construire la maison et ses nombreux meubles, il a utilisé environ 100 000 journaux.

meubles en papier

Après presque quatre-vingt-dix ans, les couches supérieures des murs commencent peu à peu à se détacher, exposant des fragments d’articles et de publicité du passé que les visiteurs peuvent lire. Sur le bureau vous pouvez lire des extraits du vol transatlantique de Charles Lindbergh, alors que l’armoire est plâtrée avec des nouvelles de la campagne présidentielle de Herbert Hoover. Le piano intègre des reportages sur les expéditions de l’amiral Byrd vers les pôles nord et sud. Au fur et à mesure que le temps passe, plus de murs se détacheront, révélant des anciens magasines d’information. Après la mort de Stenman en 1942, la maison a été transformée en musée.

Sources et crédits photos : amusingplanet.com, Curious Expeditions, Scott Hamlin, Laura, Danielle.

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
USA

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *