Sep 20, 2016
244 Vues

Les tipis : les premières « maisons mobiles »

Écrit par

Lorsque vous entendez les mots « Indien » ou « Amérindien », vous pensez probablement aux tipis. Mais, en fait, la plupart des indiens ne vivaient pas dans des tipis. Les tipis étaient principalement utilisés par les Indiens des Plaines, comme les Apaches Lipans, les Comanches et les Kiowas, après que les espagnols aient introduit des chevaux en Amérique du Nord il y a environ 500 ans. Les groupes d’Indiens des Ilaines se déplaçaient à travers les grandes plaines en suivant les troupeaux migrateurs de bisons qui allaient du Canada au Texas.

tipis

Un camp d’Apaches Lipans dans le Texas vu par l’artiste George Nelson. La femme au premier plan prépare une peau de bison qui sera utilisée comme revêtement de tipis.

Les Indiens des Plaines utilisaient le bison à de nombreuses fins, comme en faire des revêtements pour leurs maisons « tipis ». Des dizaines de longues perches en bois forment la forme de cône du tipi. Beaucoup de grandes peaux de bison, cousues ensemble, étaient drapées sur les perches pour former une tente fermée. Les peaux peuvent être enroulées lors des chaudes journées d’été pour laisser la brise fraîche souffler à travers le tipi.

Les femmes indiennes se tiennent devant leur camp de tipis. Cette image des Indiens Crow dans le Montana a été prise autour de 1890. Certains groupes indiens ont continué à vivre dans des tipis jusqu'au début des années 1900.

Les femmes indiennes se tiennent devant leur camp de tipis. Cette image des Indiens Crow dans le Montana a été prise vers 1890. Certains groupes indiens ont continué à vivre dans des tipis jusqu’au début des années 1900.

La plupart des tipis étaient relativement petits et ne pouvaient contenir que quatre ou cinq personnes confortablement. Le tipi du chef, cependant, était beaucoup plus grand parce que les réunions tribales y étaient souvent tenues. Une douzaine de personnes ou plus pouvaient tenir confortablement dans ce logement plus grand. Il n’y avait pas de meubles, tels que ceux nous pourrions utiliser aujourd’hui. Les lits à l’intérieur des tipis étaient faits de couches de couvertures en peaux de bison posées sur le dessus d’un tas d’herbe et de foin très léger et facilement; ils devaient être faciles à emballer pour voyager. Un petit feu au milieu du tipi était utilisé pour la cuisson et pour fournir de la chaleur. La fumée s’échappait par un trou au sommet du tipi.

tipi

Lorsque le groupe était prêt à se déplacer, ils démontaient leurs tipis pour les apporter avec eux. Les perches en bois du tipis et les peaux de bison pouvaient être transformés en une sorte de « camion de déménagement » appelé travois. Les voyageurs emballaient tous leurs biens sur le travois, un type de traîneau tiré par des chiens et plus tard par des chevaux.

un tipi

Les tipis ont été plus largement utilisés et ont été construits pour être beaucoup plus grands après que les européens aient apporté des chevaux en Amérique du Nord dans les années 1500. Avec l’utilisation du cheval, les groupes indiens pouvaient transporter plus de possessions, y compris des tipis beaucoup plus grands et d’énormes poteaux en bois. Les caravanes d’indiens à cheval et leurs traîneaux tirés par des chevaux s’étiraient parfois sur des kilomètres.

des-tipis

tipis

Sources et crédits photos : k12tlc.org, texasbeyondhistory.net, wikimedia.org, firstpeople.us, shannonthunderbird.com.

Mots clefs de l'article :
·
Catégories de l'article :
USA

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *