Sep 30, 2016
195 Vues

Shibam : le Manhattan du désert au Yémen

Écrit par

La ville de Shibam, située dans la région centre-ouest d’Hadramaout, dans le désert de Ramlat alSabatayn, est surtout connue pour ses immenses gratte-ciels en brique de boue. Cette petite ville de 7000 habitants a environ 500 bâtiments entre 5 et 11 étages s’élevant à 30 mètres de haut, tous construits entièrement en briques de boue. La ligne d’horizon étrange que les immeubles de grande hauteur confèrent à la ville a valu à Shibam le surnom de « Manhattan du désert ».

shibam

Shibam est souvent appelée « la plus ancienne ville gratte-ciel au monde » et est l’un des exemples les plus anciens et les meilleurs de la planification urbaine fondée sur le principe de la construction verticale. Son plan est trapézoïdal, presque rectangulaire; et il est entouré par des murs en terre dans lesquels des blocs de logements, également construits à partir de terre, ont été disposés sur une grille orthogonale. Shibam a été fondée au 3ème siècle après JC, mais la plupart des maisons que vous voyez ici ne datent que du 16ème siècle, à la suite d’une inondation dévastatrice dont Shibam a été victime en 1532-1533. Cependant, quelques maisons plus anciennes et de grands bâtiments datent des premiers siècles de l’Islam, comme la Mosquée du Vendredi, construit en 904, et le château construit en 1220.

maisons shibam

En général, les étages inférieurs sans fenêtre sont utilisés pour le stockage des céréales, avec des zones pour l’usage domestique ceux pour la famille et les loisirs. La pièce principale au deuxième étage est utilisée par les hommes pour la socialisation. Il y a souvent de merveilleux stucs sculptés et des colonnes décorées en bois qui soutiennent le plafond, tandis que les zones des femmes se trouvent plus haut, généralement au troisième ou au quatrième étage. Les plus hautes pièces sont pour une utilisation commune par toute la famille, et sur les niveaux supérieurs, il y a souvent des ponts et des portes qui relient les maisons. Ceux-ci sont une caractéristique défensive, mais aussi pratique, surtout pour les personnes âgées qui éprouvent des difficultés à monter et descendre les escaliers interminables.

shibam-3

Les maisons ont du être reconstruites au cours des siècles. La pluie et l’érosion sont des menaces constantes pour les bâtiments ici. Pour protéger leurs maisons, les résidents doivent façonner d’épais manteau sur les façades et les toits avec du mastic, et veiller à ce qu’ils soient maintenus et régulièrement rénovés.

Shibam a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982.

shibam-4

shibam-5

shibam-6

shibam-7

shibam-8

Source et crédits photos : amusingplanet.com, Khaled Nasher, Dan, Jean Paul Peters, Wikipedia, Dan, Edu Bertrand, loose_grip_99.

Mots clefs de l'article :
· ·
Catégories de l'article :
Yémen

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *