Mar 4, 2016
448 Vues

Le palais en bois du tsar Alexeï Mikhaïlovitch

Écrit par

Le domaine royal de Kolomenskoïe s’étend le long de la rive droite de la rivière Moscou, de la station de métro de Kolomenskaïa à la station de  Kachirskaïa. C’est l’un des sites les plus populaires à Moscou à l’extérieur du centre-ville. Historiquement, la succession Kolomenskoïe était l’emplacement d’un village fondé par des réfugiés de Kolomna fuyant l’invasion mongole-tatare. Pendant le règne du tsar Alexis Mikhaïlovitch, Kolomenskoïe est devenu une résidence royale et un palais en bois a été construit ici en 1660. Ce fut un grand palais avec un riche décor exotique qui était constamment admiré par les étrangers qui le voyaient. Les proches du tsar le désignait comme la « huitième merveille de la Parole ».

palais en bois

Bien que construit seulement pour la résidence d’été, le palais est devenu une résidence préférée tant pour le tsar Alexis que ses successeurs. La future impératrice Elisabeth Petrovna est née dans le palais en 1709, et le tsar Pierre le Grand a passé une partie de sa jeunesse ici. Le palais a survécu jusqu’à l’époque de la Grande Catherine, qui a démoli le palais. Le palais en bois que vous voyez dans Kolomenskoïe aujourd’hui est une réplique construite très récemment avec les plans architecturaux d’origine.

palais en bois 2

Pendant son règne, le tsar Alexis Mikhaïlovitch a démoli toutes les structures en bois antérieures à Kolomenskoïe et les a remplacé par un nouveau grand palais en bois, célèbre pour ses toits fantaisistes de conte de fées. Ce palais a exemplifié la beauté asymétrique de la construction russe en bois, et a étonné tous ceux qui le voyaient. Le palais contient une combinaison complexe de 250 pièces, d’un dédale de couloirs et de porches décorés de sculptures et de divers éléments tels que les toits en croupe et d’autres toits inhabituels dans la forme…

palais en bois 3

Un croquis du 18ème siècle du palais en bois du tsar Alexeï Mikhaïlovitch.

Après le transfert de la capitale à Saint-Pétersbourg, le palais est tombé en ruine, alors la Grande Catherine a refusé d’en faire sa résidence de Moscou. Apparemment, Catherine a essayé de réparer le palais et a ordonné une estimation de réparation à effectuer avant de changer d’avis. En 1768, le palais en bois est démoli sur son décret et est remplacé par une structure beaucoup plus modeste en pierre et en brique. Le palais de Catherine a également été démoli en 1872, et seulement quelques portes et l’extérieur des bâtiments restent.

^palais bois

Heureusement, des plans détaillés du palais en bois d’origine ont survécu, sur la base duquel le gouvernement de Moscou a construit une réplique grandeur nature en 2010. Le palais reconstruit est à environ 1 kilomètre au sud de son emplacement d’origine, près d’une église en pierre du 16ème siècle connue sous le nom de la colonne blanche, afin de préserver les fondements historiques. La nouvelle structure, cependant, n’est pas complètement en bois : elle a été construite en béton, puis recouverte de rondins de bois.

En dehors de la réplique en bois du palais du tsar Alexeï Mikhaïlovitch, Kolomenskoïe a également de nombreux bâtiments anciens en bois et divers artefacts qui ont été transportés à Kolomenskoïe de différentes parties de l’URSS pour la conservation.

palais en bois 5

palais en bois 13

palais en bois 12

palais en bois 11

palais en bois 10

palais en bois 9

palais en bois 8

palais en bois 7

palais en bois 6

Sources : amusing planet, proza.ru, rusmania, wikimedia, goldmr.ru, panoramio.

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
·
Catégories de l'article :
Russie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *