Oct 8, 2016
283 Vues

Les vieilles maisons traditionnelles de Ghadamès

Écrit par

Ghadamès, connue sous le nom de « perle du désert », est une ville oasis dans le district de Nalut de la région Tripolitaine au sud-ouest de la Libye. C’est l’une des villes pré-sahariennes les plus anciennes et un exemple exceptionnel d’habitat traditionnel. La ville a une population d’environ 10 000 habitants, principalement berbères, qui vivent dans des maisons traditionnelles étroitement groupées faites de briques de boue et de bois de palmiers. Les maisons ont une architecture verticale typique : le rez-de-chaussée est utilisé pour stocker les fournitures, puis un autre étage est pour la famille, et au sommet, les terrasses en plein air sont réservées aux femmes. Aller sur le toit permet aux femmes de se déplacer librement, cachées de la vue des hommes. Des structures en surplomb couvrent les ruelles entre les maisons créant un réseau presque souterrain de passages. Découvrez-les dans la vidéo ci-dessous.

maisons ghadames

Ghadamès est une vieille ville. Les premières archives de Ghadamès datent de l’époque romaine, lorsque le lieu était connu sous le nom de Cydamus, une ville fortifiée datant du 1er siècle avant JC. Aujourd’hui, c’est une petite ville oasis située à côté d’une palmeraie. Aucun des bâtiments survivants ne datent de la période protohistorique berbère, ou la période de la domination romaine, mais un style architectural intérieur remarquable distingue Ghadamès d’autres villes et colonies pré-sahariennes qui s’étirent le long de la bordure nord du désert de la Libye à la Mauritanie. À peu près circulaire dans la forme, la ville historique de Ghadamès comprend un groupe de maisons. Les murs extérieurs renforcés des maisons sur le bord de la ville forment une enceinte fortifiée. Cette enceinte urbaine rudimentaire a des portes et des bastions ici et là.

ghadames

Les maisons ont un minimum de deux étages principaux. Le rez-de-chaussée est accessible par une seule porte qui ouvre sur un couloir étroit menant à une pièce de forme rectangulaire où des provisions sont stockées. A l’arrière il y a un escalier qui mène à un niveau supérieur beaucoup plus spacieux. Le premier étage comprend généralement un grenier surélevé et les chambres, et parfois un salon. Parfois, il y a un deuxième étage avec une disposition similaire. L’espace de vie empiète sur les passages fermés le long des murs du rez-de-chaussée qui ouvrent sur la ville, formant des arcades plutôt que des réelles rues. Au niveau des terrasses, seule la partie formée par le grenier surélevé monte au-dessus du toit, délimité par les parois de l’enceinte basse.

ghadames-4

Les terrasses des maisons adjacentes sont reliées entre elles, formant un paysage ouvert. La terrasse est le domaine des femmes, et leur donne une grande liberté. Elles communiquent entre terrasses, se font des amis avec les voisins et peuvent même se déplacer sur le « toit » de la ville. Les arcades couvertes au niveau du sol sont généralement réservées aux hommes. La partie ancienne de la ville a été déclarée site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1986.

ghadames-3

ghadames-5

ghadames-13

ghadames-12

ghadames-11

ghadames-10

ghadames-9

ghadames-8

ghadames-7

ghadames-6

Sources : amusingplanet.com, snotch, Carsten, Carsten, Carsten, Nell, Nell, Nell, David, David, David, David, Nell, George Steinmetz.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Libye

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *