Mar 15, 2015
216 Vues

Maisons traditionnelles arméniennes

Écrit par

Les villages traditionnels arméniens consistaient généralement en deux ou trois cents ménages ou vingt à trente fermes. Bien que séparés, les ménages sont interdépendants. Lorsque les familles du village ne pouvaient pas produire suffisamment pour répondre à leurs propres besoins de subsistance, elles faisaient du troc. Les maisons individuelles étaient souvent disposées autour d’une cour centrale ou étaient regroupées autour d’un espace commun dans lequel les arbres fruitiers étaient généralement cultivés. Les toits plats des maisons contiguës fournissaient un espace où les voisins et les parents pouvaient se rassembler socialement (bien que dans certaines régions les maisons souterraines pouvaient avoir des toits en dôme ou en forme de cône avec une ouverture centrale appelé yerdik).

Le plus souvent, les maisons individuelles consistaient en une ou deux pièces : une pour la réception des invités et l’autre pour la vie en général. Tout ou partie de la structure était souvent souterraine, une caractéristique de construction provenant de tactiques de défense. Les murs extérieurs étaient construits soit de briques de boue ou de tuf autochtone (le tuf est une sorte de roche volcanique). Les cuisines et les salles de bains étaient généralement situées dans des structures externes. Il y avait généralement un four spécial, appelé t’onir, dans le centre de la terre battue de la salle de réception. Le t’onir est un trou rond creusé dans le sol, qui peut être utilisé pour la cuisson du pain et pour chauffer la maison en hiver. Dans certains ménages, le feu dans le t’onir n’était jamais éteint et symbolisait la famille. Le t’onir est encore fréquent dans les ménages villageois arméniens aujourd’hui.

maison traditionnelle arménie

Les conditions de logement, l’hébergement et les styles architecturaux différents de village en village étaient tout à fait différents dans les villes de Alexandropol (Leninakan plus tard et maintenant Gumri) et Yerevan, où les gens participaient beaucoup moins à la vie quotidienne de leurs voisins. Source.

On ne trouve pas beaucoup de photos de maisons typiques arméniennes sur Internet, de plus elles sont différentes suivant les régions et j’en retrouve souvent qui sont annotées « maisons arméniennes » mais qui ne sont pas situées en Arménie, on en trouve beaucoup notamment en Turquie mais voilà celles que j’ai pu dénicher en Arménie via les photos de Google :

 

maison arménienne

Maison arménienne

 

 

Voir aussi : l’étrange architecture arménienne.

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Arménie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *