Sep 22, 2016
228 Vues

Les maisons de boue de Djenné

Écrit par

Depuis le 14ème siècle, la ville de Djenné (au Mali) se distingue par son impressionnante architecture à base de boue, où plus de 2000 maisons historiques de la ville (et sa mosquée centrale imposante) sont formées à partir de briques et de plâtre de boue.

Depuis 2012, avec le bouleversement politique, la baisse du tourisme, et une sécheresse persistante, le re-crépissage annuel de la mosquée de la ville et de ses maisons est incontournable, ce qui les met en danger. Les maisons de boue de Djenné sont un savoir-faire transmis de génération en génération (vous pouvez « rencontrer » cinq générations de maçons de boue sur le site de Smithsonian), et c’est seulement par le dévouement des constructeurs locaux que l’architecture de boue survit.

maisons-boue-djenne-1

Djenné a été nommé site du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1988, Vous aurez ci-dessous une visite photographique de cette ville de boue, où le matériau prend une beauté inattendue dans sa couleur et ses formes moulées par des générations de mains humaines.

maison de boue djenné

maisons-boue-djenne-4

maisons-boue-djenne-2

Vue de la Mosquée

maisons boue djenné

maisons-boue-djenne-6

Détail d’un mur en boue

maisons-boue-djenne-7

Intérieur d’une maison de boue à Djenné

maisons-boue-djenne-8

maisons-boue-djenne-9

Sources et crédits photos : atlasobscura.com, Emillio Labrador, Carsten Ten Brink, Hugo Van Tilborg, Guillaume Colin & Pauline Penot, willemston, zibaloo, Jean-Louis Potier.

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Mali

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *