Swakopmund, connue sous le nom de Swakop en Namibie, est la plus grande ville côtière du pays et une station balnéaire pour les Namibiens en vacances. Les origines allemandes de la ville sont assez prononcées à travers les beaux bâtiments coloniaux allemands présents dans toute la ville, faisant un contraste encore plus prononcé pour cette ville située au bord du désert du Namib. Swakopmund est comme une ville de la mer du Nord allemande avec un air africain (ou vice versa). Découvrir les maisons en Namibie.

Comprendre l’histoire de Swakopmund

Les premiers explorateurs européens de la région, les Hollandais Sebastian van Reenen et Pieter Pienaar ont décrit la région en 1793 comme un lieu avec une végétation luxuriante, des éléphants et des rhinocéros. De nos jours, la zone peut être décrite comme l’océan d’un côté et le désert de l’autre, avec quelques arbustes comme seule végétation naturelle.

Swakopmund

Environ un siècle après l’exploration hollandaise, la région est devenue une colonie de l’Empire allemand, et a été choisie comme second port pour l’Afrique du Sud-ouest allemande après Lüderitz. Les architectes ont décidé que Swakopmund devrait ressembler autant que possible à la patrie allemande, de sorte que la ville semble maintenant comme elle. La période de prospérité de la ville a continué jusqu’à l’éclatement de la première guerre mondiale. Cela a interrompu la construction de la jetée massive, aujourd’hui un des principaux sites de la ville. Après la guerre, la colonie est devenue un territoire sous mandat de la Société des Nations, plus tard une partie de facto de l’Afrique du Sud et Swakopmund principalement une ville en déclin.

Swakopmund

Depuis l’indépendance de la Namibie en 1990, la ville s’est établie comme une ville de villégiature. C’est la quatrième ville la plus peuplée du pays, et populaire parmi les vacanciers nationaux et allemands.

Sources et crédits photos : wikivoyage.org, independent.co.uk, tomchesshyre.co.uk, fodors.com, voyages-tourisme.info, johnestaton, oenilsen.