Nov 22, 2016
315 Vues

Les maisons à Accra, capitale du Ghana

Écrit par

Accra est la capitale du Ghana depuis 1877, et la ville est devenue une métropole moderne par rapport au reste du Ghana aujourd’hui. L’environnement de construction à Accra se caractérise par une société complexe qui se compose de différentes classes économiques et sociales.

À l’origine, le Ghana était constitué de tribus et de groupes ethniques différents. Leur architecture traditionnelle était influencée par des facteurs tels que les matériaux disponibles et les limitations technologiques, les relations économiques et sociales au sein de la communauté et les croyances religieuses. Mais au cours des dernières décennies, il y a eu une énorme migration vers les villes du Ghana et surtout vers la capitale Accra, qui augmente en population de 4,4% chaque année et qui tend vers une architecture européenne. Une urbanisation rapide comme celle-ci conduit à une pauvreté accrue. Les niveaux de revenu moyens au Ghana ont beaucoup augmenté ces dernières années, et ils ont augmenté de 40% entre 1996 et 2008. Mais beaucoup de gens ont encore du mal à trouver un endroit où vivre. L’une des principales raisons est que la valeur de la terre a augmenté, de sorte que seules les classes moyennes et supérieures peuvent se permettre d’acheter des terres dans les villes pour construire une maison à Accra. Cela rend les conditions encore pires pour les communautés pauvres, et en particulier pour ceux qui migrent de la campagne, sans emploi ni revenu stable. De cette façon, les maisons à Accra sont à la fois caractérisé par le capital et le niveau de revenu, mais aussi par les mauvaises conditions des gens qui ne peuvent pas se permettre tous ces biens matériels, et certains vivent encore dans des bidonvilles illégaux.

maisons accra ghana

Et proche de ces belles maisons… les bidonvilles en périphérie d’Accra

bidonville accra

Sources et crédits photos : kickoffghana.wordpress.com, airbnb.fr, airbnb.fr, airbnb.fr, citiesalliance.org.

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Ghana

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *