Sep 4, 2016
608 Vues

Les maisons à travers le Canada

Écrit par

L’espace revêt une importance symbolique pour la culture canadienne, en partie à cause de l’immensité de la géographie canadienne associée à sa faible densité de population, et en partie parce que le sens de la distance au Canada a eu tendance à créer des tensions régionales fondées sur l’isolement des grandes poches de la population. La plupart des canadiens vivent dans les villes, une tendance loin de la résidence rurale que l’on ne trouve pas dans le reste du monde industrialisé. Les villes canadiennes se trouvent aux pôles importants de l’échange entre l’agriculture et la fabrication, de sorte que la plupart des villes canadiennes ont émergé en tant que points de connexion entre la production agricole et le développement industriel. À cause de cela, les villes canadiennes ont eu tendance à se développer au hasard en suivant les grands processus de l’industrialisation et les changements dans l’agriculture. Ces processus historiques ne se prêtent pas à la planification.

les maisons au canada

Vue de Montréal

Les maisons canadiennes ressemblent aux maisons de presque partout dans le monde industrialisé, sauf que les villes au Canada ont tendance à être plus propres car la « bonne conduite » est une caractéristique dominante de l’histoire de la culture matérielle canadienne. Les villes canadiennes, même pendant les phases de dégradation urbaine, ont eu tendance à être plus soigneusement planifiées et à mieux fonctionner, au moins en termes d’équipements et de services, que dans de nombreux autres pays industrialisés.

Maisons au canada

Maisons en rangée à toronto

Contrairement aux villes européennes, cependant, l’espace dans les villes canadiennes a tendance à être privatisé. Alors que la plupart des villes ont des espaces publics, comme une place près de l’hôtel de ville sur laquelle ont lieu les événements publics, en général, il n’y a pas de grands espaces communs dans lesquels se produisent les interactions sociales. Au lieu de cela, les canadiens se sociabilisent dans des espaces privés : leurs maisons ou des sites commerciaux, tels que les restaurants. Comme dans les villes à travers l’Amérique du Nord, l’espace dans les villes canadiennes est dominé par le mouvement, et les villes canadiennes sont conçues comme des réseaux par lesquels les marchandises, les véhicules et les gens se déplacent. Les rues sont conçues pour contrôler le flux de la circulation des véhicules, et d’une certaine manière pour isoler le trafic piéton, et dans tous les cas pour diriger le trafic vers des destinations plutôt que de permettre le trafic de s’accumuler. Cela a conduit, au cours des dernières décennies, à la disparition progressive des rues commerciales urbaines, remplacées par des centres commerciaux intérieurs comme une destination clé du flux de trafic. Les villes rurales, cependant, contrent quelque peu cette tendance. Beaucoup de petites villes ont cherché à revitaliser leurs rues commerciales au cours des dernières décennies, et le déclin de cette rue est souvent considérée comme un signe du déclin de la ville dans son ensemble.

Les habitations dans les villes canadiennes sont généralement privées plutôt que communales, dominées par des maisons ou des résidences privées. Les structures de résidence verticales, telles que les immeubles d’habitation, dominent une grande partie de la rénovation urbaine des zones centrales dans les villes, tandis que l’expansion des villes a été dominée par le développement de grandes étendues de maisons unifamiliales privées.

batiments au canada

Vue de Toronto

L’architecture à travers le Canada

L’architecture officielle au Canada est historiquement néoclassique mais pas dans la même mesure que ce que l’on trouve aux États-Unis. Alors que les bâtiments officiels de la première partie du 20ème siècle étaient souvent calqués sur les bâtiments classiques massifs, dans la dernière partie du siècle, ces bâtiments ont pris des formes contraire à d’autres bâtiments commerciaux fonctionnels. Les bâtiments clés symboliquement importants, tels que les palais de justice et les mairies, sont souvent à grande échelle; ce qui les marque aujourd’hui est leur diversité plutôt que l’application d’un modèle de style unique.

maisons canada

Bâtiments coloniaux à Québec

Les maisons au Canada

Il existe différents types d’habitations et de maisons au Canada.

Les condominiums

Les condominiums sont une forme de propriété qui peut s’appliquer à presque tous les types de logements. Alors que les condominiums sont généralement trouvés dans les immeubles d’habitation, d’autres types de propriétés, les maisons de ville par exemple, peuvent aussi avoir un condo comme modèle de propriété. Vous êtes le propriétaire de l’unité, ou « condo », mais vous ne possédez pas la terre sur laquelle il est construit ou tout espace commun en dehors de votre unité. Vous êtes facturé de « frais de condo » mensuels pour maintenir les aires communes intérieures et extérieures partagées par les propriétaires de condos, y compris les aires de stationnement, les ascenseurs, les tapis, les entrées, et toutes les installations de loisirs.

Condo à Toronto

Condo à Toronto

Chaque propriété de condominium a des règles que les propriétaires de chaque unité doivent suivre. Les propriétaires de Condo forment une « société de condo », ou des membres d’association, et élisent les membres de leur conseil d’administration. Les membres du comité de cette société de condo se prononcent sur les questions liées au bâtiment et à ses propriétaires d’unités, par exemple : si oui ou non les unités peuvent être louées à des non-membres et si les animaux sont les bienvenus.

Condo à Montréal

Les maisons individuelles

C’est une maison qui se dresse seule. Elle est souvent désignée comme une maison « détachée » et a tendance à être le type le plus cher de maison à acheter en raison des coûts des terrains. Vous possédez la maison et la terre. Lorsque votre maison a besoin de réparation ou d’entretien, vous devez payer vous-même les factures. Les propriétaires de maison au Canada doivent également payer les factures mensuelles pour l’eau et le chauffage, ainsi que leurs autres installations (comme le téléphone et la télévision par câble). Les propriétaires sont libres d’apporter des modifications à leur maison, à l’intérieur et à l’extérieur, mais ils doivent obéir à des règlements locaux et obtenir un permis de construire pour la rénovation si nécessaire. La maison individuelle plait à un large éventail de personnes, y compris les familles avec enfants. Ces maisons fournissent généralement plus d’espace et d’intimité que d’autres types d’unités.

maison à Montréal

Maison à Montréal

maison en bois canada

Les maisons de ville

Une maison de ville est une unité dans une rangée d’autres unités qui se ressemblent, toutes attachées les unes aux autres. Dans chaque maison, vous partagez un mur des deux côtés avec les gens qui vivent à côté de vous. Souvent, en particulier dans les villes, il peut aussi y avoir une habitation plus petite au dessus de chaque maison. Les maisons de ville canadiennes (parfois appelées maisons en rangée) ont généralement 2 ou 3 étages.

Maisons en rangée à Montréal

Maisons en rangée à Montréal

Les maisons mitoyennes

C’est un foyer relié à un autre sur un côté. Les propriétaires sont responsables de l’entretien et de la maintenance de leur propre côté, tout comme une maison individuelle. Les propriétaires de maisons jumelées sont propriétaires de leur côté de la propriété, y compris la terre, et sont responsables de son entretien, selon les règlements locaux.

maisons bay and gable canada

Ce genre de maison est aussi appelé « Bay-and-gable » (baie-et-pignon), c’est un style architectural caractéristique de la maison au Canada qui est omniprésent dans les parties les plus anciennes de Toronto. La caractéristique la plus importante est la grande baie vitrée qui couvre généralement plus de la moitié de la façade de la maison qui est surmontée d’un toit à pignon. Le « Bay-and-gable » classique est une structure en brique rouge jumelée qui fait 2 étages et demi de haut, bien que de nombreuses variantes existent également. C’était l’une des formes les plus courantes de maison construite à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle à Toronto. Les parties les plus anciennes de la ville tels que Cabbagetown et Little Italy ont toujours des centaines d’exemples de ces maisons canadiennes.

maisons bay and gable canada 3

Le style était bien adapté à la disposition de la ville et aux goûts des Torontois. Le vieux Toronto a été aménagé avec beaucoup de lots très longs et étroits, habituellement seulement 4 à 6 mètres de largeur. La maison haute « Bay-and-gable » était parfaitement adaptée à cet environnement. Les hauts plafonds et les grandes fenêtres permettaient à la lumière d’atteindre encore les profondeurs de la maison. Les goûts architecturaux de Toronto à cette époque ont été dominés par les différents styles néo-victorien, en particulier le néo-gothique. Les toits en pente et les lignes verticales imitaient le style gothique de façon à ce que ce soit abordable pour les propriétaires de la classe moyenne. Pour les propriétaires qui voulaient plus d’ornements, les pignons et les deux grandes fenêtres prévoyaient des zones qui pouvaient être richement décorées. Les vitraux sont communs dans les maisons « Bay-and-gable », comme les bordures qui courent le long des pignons et les tuiles en terre cuite avec des motifs. Dans certains cas, seule la façade de la maison était faite de briques afin d’économiser de l’argent, avec l’arrière et les côtés qui étaient réalisés en bardage.

maisons bay and gable canada 4

maisons bay and gable canada 2

maison bay and gable little italy

Le style est également très flexible. La maison « Bay-and-gable » typique était faite de briques, mais des maisons faites entièrement de bois étaient également construites. Les maisons « Bay-and-gable » étaient généralement construites de façon mitoyenne, mais la conception de base pouvait aussi être facilement modifiée dans un format autonome ou en rangée et de nombreux exemples de ces deux cas existent à Toronto. Il y a beaucoup de variations sur la maison « Bay-and-gable » à Toronto. Une des simplifications les plus courantes sur le style est de remplacer la baie vitrée avec un mur plat.

maison individuelle bay and gable

maisons au canada

maisons bay and gable canada 6

Sources et crédits photos : everyculture.com, prepareforcanada.com, geograph.org.uk, wikipedia.org, tayloronhistory.com, mych.dvrlists.com.

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Canada

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *