Mai 13, 2015
448 Vues

Les maisons arbre Korowai

Écrit par

En Papouasie du sud, les Korowai vivent dans des habitations uniques à la cime des arbres. Connue surtout pour être l’une des dernières tribu active de cannibales, les Korowai de Papouasie, en Indonésie, ont vécu dans un isolement total jusqu’au premier contact avec les missionnaires hollandais dans les années 1970. Mis à part le penchant pour le cannibalisme tribal, les Korowai ont un autre trait culturel fascinant : ils sont les architectes fantastiques d’imposantes maisons dans les arbres à plus de 35 mètres de hauteur.

maison arbre korowai

Cette architecture unique protège les familles des moustiques, ainsi que des voisins gênants et des mauvais esprits. Les maisons arbre Korowai sont construites dans les clairières avec de grands banians ou Wanbom sélectionnés comme poteau principal. Des petits poteaux sont ensuite ajoutés dans les coins de la maison pour un soutien supplémentaire. Alors que certaines maisons sont à plus de 35 mètres au-dessus du sol, la plupart sont généralement entre 8 et 12 mètres de haut et sont accessibles par un poteau cranté unique qui sert d’échelle. Le plancher est construit en premier, les murs et un toit d’un arbre Sago sont ajoutés, liés ensemble avec du raphia. Le plancher doit être solide car les maisons dans les arbres accueillent souvent jusqu’à une douzaine de personnes.

maisons arbre Korowai

Les nouvelles maisons sont bénies par un maculage de graisse animale au seuil et sur les escaliers, et en coupant de petits trous dans le toit qui donne symboliquement l’accès aux savoureux gibier (habituellement les porcs). Toute la famille, ainsi que les animaux de compagnie et les autres animaux domestiques, vivent ensemble dans une maison arbre. Les plus grandes maisons ont des espaces distincts de vie pour les hommes et les femmes de la famille, ainsi que des foyers distincts, et parfois des escaliers.

maison arbre papouasie

Le feu est le plus grand danger pour ces maisons arbre de Papouasie, de sorte que les foyers sont spécialement conçus avec des sections de plancher découpées au cas où les choses deviennent hors de contrôle. Même sans être brûlées, les maisons ne durent environ que 5 ans.

maison typique papouasie

Traditionnellement, les Korowai sont des chasseurs-cueilleurs avec des croyances culturelles et religieuses profondément enracinées attachés à la terre et aux animaux de la jungle. Une croyance fondamentale sur les démons, la possession et la mort est liée à la tradition de cannibalisme, dans laquelle les corps de ceux qui sont accusés et tués d’être des sorcières sont consommés par les familles qui ont souffert de la magie noire.

En 2006 des journalistes de 60 minutes se sont glissés dans la jungle pour suivre la vie de ces « derniers cannibales », dans ce qui est devenu une histoire très chaudement disputée. Certains anthropologues et les habitants insistent sur le fait que le sensationnalisme de l’histoire est plus enraciné chez les reporters occidentaux désireux de voir des indigènes cannibales sauvages dans la réalité, et font valoir que le cannibalisme n’a pas été pratiqué depuis au moins 20 ans.

maisons arbre Korowai

maison korawai

Sources et crédits photos : atlasobscura.com, Markus Fleute, tectonicablog.com.

Enregistrer

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
·
Catégories de l'article :
Papouasie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *