Fév 13, 2016
292 Vues

Kulla : une maison-tour traditionnelle

Écrit par

Kulla (ou Kullë) du mot turque kule signifie tour. C’était une maison construite tout en hauteur et principalement constituée de pierre. Elle avait peu de fenêtres et elles étaient petites, construites idéalement au plus près du plafond que possible de manière à protéger des attaques, ce qui était une préoccupation constante à l’époque de l’Albanie anarchique. En substance, c’était une maison fortifiée et adaptée pour les personnes vivant en marge de la société. Les maisons ont été initialement conçues pour le territoire montagneux supérieur du nord de l’Albanie. L’origine de la maison-tour réside dans la culture des vendettas albanaises. Les maisons étaient construites très hautes de façon à empêcher les attaquants d’atteindre les fenêtres qui étaient élevées.

kulla albanie

Ces maisons étaient généralement coûteuses et réservées aux membres les plus riches de la société albanaise; et, même alors, la Kulla se transmettait d’une génération à l’autre. Bien qu’elles étaient de petite taille, une maison-tour Kulla abritait de grandes familles (au nombre des générations). Les hommes occupaient la partie principale de la Kulla, tandis que les femmes, dans une position plus sûre, vivaient dans une annexe. Cela signifiait qu’il y avait généralement deux quartiers d’habitation : un pour les femmes et les enfants, l’autre pour les hommes. Le rez de chaussée était utilisé pour les chevaux et les étages supérieurs étaient utilisés par les hommes. Les escaliers de la maison n’étaient généralement pas attachés à chaque étage, mais plutôt en accès direct. Cela signifie que pour une maison-tour Kulla de 3 étages, il y avait deux portes et deux escaliers. Les murs de la Kulla étaient épais, environ un mètre d’épaisseur, ce qui était idéal pour les changements climatiques ou extrêmes (la maison est fraîche en été, tandis qu’elle reste chaude en hiver).

kulla

Dans le temps, une Kulla représentait la puissance de l’aristocratie albanaise; tout en devenant des lieux de cachettes pour les rebelles et les bandits fuyant les autorités ottomanes ou les albanais fuyant les vendettas. Le résultat a été qu’elles sont devenues le centre d’attaque ds autorités ottomanes qui cherchaient à réprimer les révoltes albanaises. Ce fut particulièrement le cas au Kosovo, où les maisons-tour Kulla étaient construites sur un terrain bas et plus facile à attaquer; tandis que dans le nord de l’Albanie, avec le paysage montagneux, c’était difficile, voire presque impossible. Au cours des différentes attaques serbes sur le Kosovo, la Kulla était souvent attaquée pour des raisons similaires.

architecture albanie

Les maisons-tour Kulla sont fréquentes dans toutes les zones habitées albanaises, en Bulgarie, en Serbie, au Monténégro et parmi les arvanites de la Grèce, qui ont suivi la méthode albanaise typique des maisons dispersées plutôt que celles centralisées, ce qui nous donne un indice quant à l’âge de cette culture. Source : Illirya et Wikimedia.

kulla

kulla

maison kulla

maison albanie

maison tour kulla

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Albanie · Bulgarie · Grèce · Monténégro · Serbie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *