Sep 19, 2016
8 Vues

Les constructions en pierre du peuple Qiang

Écrit par

Dans les prochaines décennies à venir, tous les chinois se souviendront du tremblement de terre dévastateur de Magnitude 8,0 qui a dévasté le Sichuan, en Chine, le 5 décembre 2008. Les gens peuvent encore se souvenir de la souffrance de la catastrophe. Et beaucoup de discussions au sujet du tremblement de terre sont toujours en cours en Chine, en particulier sur les bâtiments vulnérables.

Fait intéressant, beaucoup de gens ont remarqué que, bien que beaucoup de bâtiments modernes aient été détruits dans le tremblement de terre, quelques constructions anciennes ont survécu malgré la puissance naturelle écrasante, comme le fameux système d’irrigation de Dujiangyan, ou les constructions en pierre de l’ancien village Qiang (Taoping).

maisons taoping

Village Taoping

Pierre vs bois; architecture chinoise contre architecture occidentale

L’une des principales différences entre l’architecture chinoise et l’architecture occidentale est l’utilisation du matériel. Les bâtiments chinois utilisent principalement du bois tandis que les Occidentaux utilisent des pierres en raison de la disponibilité de ces matériaux de construction. Pour cette raison, l’Europe a beaucoup de châteaux anciens qui se sont conservés à travers les siècles alors que la plupart des bâtiments chinois ne peuvent pas survivre à la tourmente des temps difficiles.

Toutefois, cela ne signifie pas que la Chine ne dispose pas de bâtiments en pierre. Dans les montagnes de l’ouest de la province du Sichuan, vit une ancienne tribu ethnique minoritaire : le peuple Qiang. En vivant dans les montagnes rocheuses, les Qiang ont développé d’excellentes compétences dans la construction de ces bâtiments en pierre. Certains d’entre eux s’élèvent depuis des centaines d’années. Et ils sont appelés « Les châteaux mystérieux de l’Orient ».

chateaux mystérieux de l'orient

Le village Qiang et ses tours de guet

Les maisons d’habitation Qiang sont des bâtiments carrés à toit plat construits avec des pierres. La plupart d’entre eux ont trois étages, chaque étage fait environ trois mètres de haut. Les étages supérieurs sont pour la vie humaine et le rez de chaussée est utilisé pour le stockage et le bétail. Le toit plat peut être utilisé pour les activités de la famille et pour le séchage du grain ou des fruits. Les espaces entre les morceaux de pierre sont remplis avec de la terre bien tassée pour mettre le bâtiment à l’épreuve de la pluie, du vent ou de la neige. Ces maisons sont fraîches en été et chaude en hiver, ce qui les rend très agréables comme lieu de vie pour les tribus de montagne.

village qiang

De toute évidence, le point de repère pour un village Qiang est ses tours de guet. Elles représentent les compétences d’architecture avancées du peuple Qiang.

tour de guet qiang

Les tours de guet Qiang font de 10 à 30 mètres de haut. Elles ont été construites pour défendre le village ou stocker de la nourriture et du bois. Elles ont différentes formes : carré, hexagonal, octogonal, etc. Certaines d’entre elles peuvent être aussi élevées que 14 étages.

village-qiang-3

Bien que ce soient des structures complexes, elles ont été construites sans plan, piliers ou cadre de structure. Elles dépendent toutes de l’excellente compétence du constructeur.

village-qiang-8

Ces bâtiments sont robustes et peuvent durer des siècles. En 1988, un ancien château daté de la dynastie Ming a été découvert dans le Beichuan (Sichuan). Il est encore intact après des centaines d’années.

village-qiang-1

village-qiang-2

village-qiang-4

village taoping

village qiang

Sources et crédits photos : chinablog.cc, china-tour.net, wikipedia.org.

Enregistrer

Enregistrer

Mots clefs de l'article :
Catégories de l'article :
Chine

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *