Avr 4, 2017
190 Vues

Choisir un poêle à bois : conseils

Écrit par

Vous cherchez un moyen élégant et durable de chauffer votre maison ? Un poêle à bois pourrait être la réponse. Mais comment choisir un poêle à bois ? Que vous optiez pour une version traditionnelle pour réchauffer votre confortable salon ou un design contemporain pour vous asseoir au cœur d’un espace de vie ouvert, vous êtes sûr de trouver quelque chose qui vous conviendra. Mais choisir le bon appareil n’est pas toujours facile. Voici quelques conseils pour choisir un poêle à bois et répondre aux questions que vous vous posez !

Des questions sur les poêles à bois… et des réponses.

Conseils pour choisir un poêle à bois : questions / réponses

Pourquoi choisir le poêle à bois ?

Les poêles à bois offrent une excellente combinaison d’attrait esthétique et de références écologiques que peu d’appareils de chauffage peuvent se vanter. Des modèles de fonte classiques aux versions design en acier ou en céramique, ils forment un point focal captivant. Et avec la technologie permettant des vitres de plus en plus grandes, la beauté d’un vrai feu peut être appréciée au maximum.

De plus, un poêle à bois peut-être placé n’importe où dans votre maison, il suffit de l’installer dans les normes et d’ajouter une plaque de protection pour le sol. Une plaque de protection pour le sol est un élément indispensable lorsqu’on installe le poêle sur un sol inflammable (parquet, moquette, lino, etc). Elle va permettre de couper les rayons de chaleur du poêle vers le sol combustible et évite aussi un éventuel problème lié à des projections de braise. Ajoutez à tout cela le fait qu’un bois bien sec récupéré de manière responsable est un carburant neutre en carbone et économe en énergie. Choisir un poêle à bois est donc un avantage certain pour chauffer votre maison.

Quelles sont les options de style ?

Le foyer noir mat traditionnel placé au dessus de quatre pattes solides offre un attrait durable pour les foyers de style classique et les espaces contemporains, mais il existe aujourd’hui une vaste gamme de modèles de poêle à bois à choisir.

Changer la couleur du poêle (du blanc lisse au rose pétant) peut aider à faire en sorte que votre nouvel élément ajoute une dimension supplémentaire au décor de votre maison. Ensuite, il existe des versions sur pied et murales, et même des modèles qui semblent être suspendus au centre d’une pièce.

Le poêle à double face est un autre excellent choix; Il existe même des poêles à bois à à 360°.

choisir un poêle à bois

Quelle puissance de poêle à bois choisir ?

La grande majorité des poêles sont vendus comme des appareils individuels conçus pour offrir une atmosphère confortable dans une seule pièce. Vous pouvez avoir une idée générale de la taille du chauffage dont vous avez besoin en mesurant l’espace en mètres cubes (L x L x H) et en divisant ce chiffre par 14 pour révéler une estimation approximative de la production de kilowatts (kW) requise. Par exemple, un salon de 7m (Longueur) x 5m (Largeur) x 2.4m (Hauteur) peut avoir besoin d’un poêle de 6kW : mais il est toujours préférable de voir une personne qualifiée pour déterminer la valeur exacte requise.

Quelles caractéristiques rechercher dans un poêle à bois ?

Les poêles modernes offrent une multitude d’avantages par rapport aux modèles plus anciens, principalement destinés à stimuler l’efficacité ou à améliorer la vue des flammes tout en s’accordant avec la décoration de votre salon. Le système Airwash, qui est assez standard de nos jours, attire l’air vers le bas de l’intérieur de la fenêtre pour l’aider à nettoyer et à éliminer les résidus qui nuisent à la performance. Cet air servira également d’alimentation primaire pour la combustion du bois.

Pour améliorer encore les performances, la technologie Cleanburn introduit de l’air secondaire et tertiaire dans le foyer. En brûlant l’excès d’hydrocarbures dans la fumée, cela augmente l’efficacité thermique et assure une combustion plus propre, réduisant la quantité de particules désagréables qui remontent la cheminée. C’est une très bonne caractéristique pour choisir un poêle à bois.

choisir un poele à bois

Qui peut installer le poêle ?

Il est indispensable que votre installation soit conforme aux règlements de construction. La façon la plus simple de respecter les règles est de faire appel à une personne qualifiée, qui pourra certifier le travail en tant que personne compétente. Mais vous pouvez aussi choisir de l’installer vous-même en suivant le bon protocole d’installation d’un poêle à bois : voir comment installer un poêle à bois.

Quels bois fonctionnent le mieux ?

En règle générale, le bois dur (bois des feuillus) est votre meilleur pari pour alimenter un poêle. Sa densité signifie qu’un mètre cube de ce carburant peut peser jusqu’à 50% de plus que le même volume de bois résineux. Donc, si vous achetez par volume (ce qui est assez commun), vous obtiendrez plus de carburant, aurez une combustion plus durable et moins besoin d’espace de stockage en optant pour des feuillus tels que le frêne, le chêne et le hêtre.

S’il y a de l’excès d’humidité dans le bois, il faudra du temps pour qu’il brûle correctement dans votre poêle, et il fera de la vapeur plutôt que de la chaleur et cela réduira son efficacité. Dans le pire des cas, le bois peut même produire des goudrons qui pourraient endommager le revêtement du poêle. Il est donc important de n’utiliser que des produits correctement séchés, et la plupart des fabricants de poêles recommandent un bois qui a été réduit à une teneur en humidité de 25% ou moins.

Avec les feuillus, cela signifie généralement utiliser des bûches qui ont été coupées et divisées bien avant qu’elles ne soient utilisées et qui ont traversé au moins deux températures d’été de séchage à l’air avant d’être achetées. Il est possible d’acheter du bois vert pour le faire sécher à domicile, mais gardez à l’esprit que vous aurez besoin d’une quantité importante d’espace de stockage pour cela, et que vous devrez probablement diviser les buches vous-même.

Comment stocker le bois ?

Il est essentiel que vous conserviez votre bois séché dans un endroit convenablement sec; Un abri bien ventilé avec une extrémité ouverte est une bonne option pour le stockage à long terme. Les buches doivent toujours être maintenues au-dessus du sol : généralement en les empilant sur les plus grandes longueurs, avec des espaces pour que l’air circule. Le bois de chauffage doit toujours être coupé à la bonne longueur au moins six mois avant qu’il ne soit brûlé pour s’assurer qu’il sèche correctement.

choisir poêle à bois

Qu’en est-il de la maintenance du poêle ?

Du moment que vous fassiez l’entretien de base, comme l’élimination des cendres et le nettoyage de la suie du verre et des surfaces internes, vous devriez avoir plus de 20 ans de vie pour votre nouveau poêle à bois (bien que la plupart des garanties s’étendent à seulement cinq ans ).

Cela vaut la peine de garder un œil sur les signes de problèmes potentiels : tels que les trous dans le foyer, les fissures ou les taches de rouille à la finition. Si vous en apercevez, c’est qu’il est temps d’appeler un spécialiste. La plupart des fabricants recommandent fortement un service annuel professionnel à la fois du poêle et, surtout, du conduit d’évacuation des fumées.

Combien coûtent les poêles à bois ?

Un petit poêle à bois de chauffage peut seulement coûter entre 200 et 300 euros, mais même avec ce type d’installation, vous chercherez toujours quelques chose de plus cher une fois que vous aurez pris en compte l’équipement professionnel et le conduit de cheminée. Si vous avez craqué sur un produit haut de gamme ou que vous optez pour un modèle de poêle qui nécessite une nouvelle tuyauterie, vous pouvez vous attendre à payer beaucoup plus, généralement entre 1500 et 5000 euros au total.

Prenez bien en compte tous ces conseils lorsque vous voulez choisir un poêle à bois !

Mots clefs de l'article :
·
Catégories de l'article :
Amélioration HABITAT · Design

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *